Les gagnants des Aurore 2013ICI Radio-Canada

Les gagnants des Aurore 2013

14 mars 2013

Infoman-Aurore

Voici les gagnants (en gras) du 7e gala des prix Aurore Infoman. Félicitations à tous les nommés et aux lauréats dans chacune des catégories.

Le prix Aurore de la pire coiffure

Toute la distribution de Mars et Avril
Marc-André Grondin dans L’affaire Dumont
Monique Spaziani et Monia Chokri dans Laurence Anyways
Marie-Chantal Perron dans Ésimésac
Toutes les perruques dans L’empire Bo$$é

Le prix Aurore de la meilleure pire scène

Le gland qui déprend la pétale dans le trou de l’évier dans Ésimésac
La danse lascive pour mononcles libidineux de Rachelle Lefevre dans Omertà
La plogue de la ville de Québec de Brigitte Lafleur dans Pee-Wee
Le plan-séquence autour de la salle à manger dans L’empire Bo$$é
Le french de retrouvailles entre le fils et sa mère dans Mesnak

Le prix Aurore «La maudite argent» remis au film qui a la meilleure charge contre le capitalisme

Stéphanie Lapointe qui nous fait une leçon de capitalisme dans Liverpool
La rébellion contre l’argent dans Columbarium
Le refus de l’héritage de 50 millions $ dans Tout ce que tu possèdes
La fille adoptive révoltée dans L’empire Bo$$é

Le prix Aurore « La farme-tu ta yeule ? » attribué aux pires répliques de l’année

« Il est tellement fort que quand il pète, ça sent pas, ça goûte! » dans Ésimésac
« Coudon, ça prend-tu un bac pour te faire venir? » dans Columbarium
« L’important, c’est pas d’en avoir une grosse, c’est de savoir s’en servir » dans Ésimésac
« Tu vas voir qu’une boule-à-mites dans l’cul, ça chauffe en ostie! » dans Omertà
« Je sais, j’ai pas beaucoup de poil. C’est génétique, ça vient de mon père. Mais j’veux pas dire par là que ma mère était poilue » dans Mars et Avril

Le prix Aurore du pire film institutionnel

Comment réagir en présence d’un individu armé – UQAM
Je suis libre! – Gouvernement du Canada
La Zone – Gouvernement du Canada
Circuit de l’habitation A-30 Desjardins – Habitations Michel Pitre
Invitation Alix Toyota Rav4 – Alix Toyota
Le SPVM change la couleur de son uniforme – SPVM

Le prix Aurore du meilleur pire accessoire

Le manteau blanc dans La fille au manteau blanc
Le scénario et les couleurs qui changent dans L’empire Bo$$é
L’urne funéraire dans Columbarium
Janine Sutto dans La vallée des larmes
Le Marsophone dans Mars et Avril
Le nez rouge de Guy Laliberté dans Toucher le ciel
La Fiat 500 turquoise dans Liverpool

Le prix Caroline-Néron, remis au film où ça parle pas, parce que Caroline Néron trouve qu’il y a trop de dialogues dans les films québécois

Bestiaire
J’espère que tu vas bien
Le Torrent
Rebelle
Camion

Le prix Aurore «Je suis riche, mais j’ai le droit de faire du cinéma moi aussi»

Jacques Villeneuve qui nous fait la leçon dans Dérapages
Guy Laliberté qui avoue ne rien comprendre aux conjugaisons en français dans Toucher le ciel
Gilbert Rozon, Marcel Aubut, Lise Watier, Georges-Hébert Germain dans L’empire Bo$$é
René Angelil dans Omertà

Le prix «Ça va pas fort» attribué à la personne qui feel pas fort ou qui se lamente

Pierre-Luc Brillant dans La mise à l’aveugle
David LaHaye dans J’espère que tu vas bien
Julien Poulin dans Camion
Patrick Huard dans Omertà
Toute la distribution de Tout ce que tu possèdes

Le prix Aurore «On n’avait pas besoin de voir ça»

Massage et chant de pieds dans Hors les murs
Grattage de langue et brossage de dents dans Columbarium
Patrice Dubois qui se sort un long coton du nez dans Camion
Guy Laliberté qui nous apprend qu’il fait toujours un petit pipi quand il fait caca dans Toucher le ciel
La scène d’amour entre Caroline Dhavernas et Jacques Languirand dans Mars et Avril

Le prix Aurore Liquid Paper masculin remis à l’acteur qui devrait effacer de son CV le film dans lequel il a compromis sa carrière cette année

La tête de Robert Lepage dans Mars et Avril
David Boutin et Maxime Dumontier dans Columbarium
René Angelil et Stéphane Rousseau dans Omertà
Louis Morissette dans Liverpool
Guy A. Lepage, James Hyndman, Claude Legault, bref, toute la distribution masculine dans L’empire Bo$$é

Le prix Aurore Liquid Paper féminin remis à l’actrice qui devrait effacer de son CV le film dans lequel elle a compromis sa carrière cette année

Rachelle Lefevre dans Omertà
Nathalie Coupal dans La vallée des larmes
Stéphanie Lapointe dans Liverpool
Valérie Blais dans L’empire Bo$$é
L’autruche qui est off dans Bestiaire

Le prix Aurore du meilleur pire film

Omertà
Ésimésac
L’empire Bo$$é
Mars et Avril

Le prix Aurore du film dont on redoute le plus la suite

Mai et Juin (Mars et Avril)


Le rempire Bo$$é (L’empire Bo$$é)


L’Affaire Martin Dumont (L’Affaire Dumont)


Toucher le fond (Toucher le ciel)


Omertà 2 – La revanche du chesterfield de Luc Dionne

Mots clés
Aurore , cinéma , gagnants , Infoman