•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CouvertureTerminéeLes éléments de la page suivante peuvent changer d’ordre, et d’autres peuvent être retirés ou ajoutés au moment de la mise à jour.

Élections municipales au N.-B. : consultez les principaux résultats

Environ 230 000 Néo-Brunswickois étaient appelés aux urnes lundi à la suite de la réforme municipale.

Des élections ont lieu dans plusieurs municipalités à la suite de la réforme de la gouvernance locale.

Des élections ont lieu dans plusieurs municipalités à la suite de la réforme de la gouvernance locale.

Photo : La Presse canadienne / Darren Calabrese

Faits saillants

  • Des élections ont eu lieu lundi dans 79 entités municipales à la suite de la réforme de la gouvernance locale au Nouveau-Brunswick. Il n'y a pas d'élections dans 18 municipalités.

  • En raison de la réforme municipale, le Nouveau-Brunswick passe de 340 entités municipales à 89. La nouvelle structure comprend 77 municipalités et 12 districts ruraux.

  • Les nouvelles municipalités verront officiellement le jour le 1er janvier 2023.

  • Au total, 82 976 Néo-Brunswickois ont voté lors de ces élections spéciales. Plus de 230 000 personnes étaient admissibles.

    Le taux de participation est de 35,99 %, selon Élections Nouveau-Brunswick.

  • Bernard Savoie prône la transparence à Île-de-Lamèque

    Je pensais que ça allait être une lutte pas mal chaude, les autres candidats étaient pas mal forts. J'étais pas mal nerveux au début. Quand j'ai vu la finale, je suis pas mal content, a-t-il déclaré quelques minutes après son élection.

    Je veux la transparence et l'égalité partout sur l'île. Ma porte est toujours ouverte.

    Une citation de Bernard Savoie

    Quand on lui demande quels sont ces dossiers prioritaires, il répond : au début, je vais aller vérifier ce qui se passe là-bas. Et l'érosion c'est une grosse affaire, j'ai hâte d'entamer ce projet-la.

  • Transition respectueuse dans Haut-Madawaska

    Il faut travailler pour faire une transition dans le respect des communautés, lance le nouveau maire de Haut-Madawaska, Jean-Pierre Ouellet.

    Jean-Pierre Ouellet pose pour une photo à l'extérieur devant l'hôtel de ville et de grandes chaises en bois peinturées aux couleurs du drapeau acadien.

    Jean-Pierre Ouellet, maire de la Communauté de Haut-Madawaska, au Nouveau-Brunswick, devant l'hôtel de ville à Baker Brook le 21 septembre 2022

    Photo : Radio-Canada / Mathilde Pineault

    Il est bien conscient que plusieurs défis attendent son conseil, notamment pour unir tous les citoyens de la nouvelle municipalité. Lac-Baker s'était vigoureusement opposé à son fusionnement avec la communauté rurale de Haut-Madawaska.

    Je pense qu'on va être en mesure de leur démontrer que les craintes qu'ils avaient n'étaient pas des craintes qui étaient fondées, dit-il. Ces gens-là ne seront pas taxés pour des services qu'ils ne reçoivent pas.

  • Serge Léger a un message d'union pour Cap-Acadie

    Le maire de la municipalité de Cap-Pelé, Serge Léger.

    Le maire sortant de Cap-Pelé, Serge Léger

    Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

    C'est un choc pour moi. On a runné une campagne rigoureuse et je ne savais pas ce que ça allait apporter. Ce soir, c'est une moyenne pression pour moi, et je suis très content de représenter tous les citoyens et citoyennes de Cap-Acadie.

    Une citation de Serge Léger

    Selon lui, le dossier le plus important sera de fusionner les deux régions : Beaubassin-Est et Cap-Pelé. Pour y arriver, il va traiter tout le monde égal.

    À la fin de la soirée, Serge Léger avait récolté 2255 votes. La mairesse sortante de Beaubassin-Est, Louise-Landry, était loin derrière avec 854 votes. Le conseiller sortant de Beaubassin-Est, Gilles Cormier, récoltait 575 votes.

  • Kassim Doumbia soulagé à Shippagan

    À Shippagan, quelques minutes après l'annonce des résultats, Kassim Doumbia s'est dit soulagé d'avoir été réélu.

    Je me sens bien. Une campagne électorale, ce n'est jamais facile. Voir les résultats ce soir, c'est vraiment un sentiment de soulagement.

    Une citation de Kassim Doumbia
    Le maire de Shippagan, Kassim Doumbia.

    Le maire de Shippagan, Kassim Doumbia

    Photo : Radio-Canada

    Il s'est dit prêt à travailler avec un nouveau conseil municipal. Selon lui, le dossier prioritaire pour sa région est le logement abordable. C'est comment attirer plus de monde et qu'il reste chez nous, dit-il. L'important, c'est qu'on travaille ensemble, dans la même direction.

  • Jimmy Bourque élu de justesse à Nouvelle-Arcadie

    Le président du DSL de Rogersville, Jimmy Bourque, remporte la course avec 673 votes à la suite d'une chaude lutte.

    Je suis très honoré. Je remercie tous ceux qui ont voté pour moi et tous ceux qui n'ont pas voté pour moi aussi. Je vais être à l'écoute de tous les gens.

    Une citation de Jimmy Bourque

    Son premier objectif en arrivant : réviser le budget et l'expliquer à la communauté, les gens sont inquiet par rapport à la taxation.

    La mairesse sortante de Rogersville, Pierrette Robichaud, arrive deuxième avec 614 votes. Toutes les boîtes de scrutin ont été comptabilisées.

    La communauté de Nouvelle-Arcadie sera créée lors de la fusion de Rogersville et des districts de services locaux de Collette, Acadieville, Rogersville, Harcourt, Weldford, Saint-Louis-de-Kent et Nelson.

  • Jean Hébert, maire de Beausoleil

    L’ex-maire de la communauté rurale de Cocagne, Jean Hébert, remporte la course dans Beausoleil avec 1323 votes.

    Jean Hébert, maire de Cocagne, lors d'une entrevue le 22 mars 2021.

    Jean Hébert, l'ancien maire de Cocagne, prendra les rênes de la municipalité de Beausoleil.

    Photo : Radio-Canada

    Son opposante, Diane Gallant, arrive deuxième avec 1048 votes.

    La nouvelle entité de Beausoleil sera composée de Cocagne et de plusieurs DSL.

  • Île-de-Lamèque choisit Bernard Savoie

    Après une lutte serrée, Bernard Savoie devient maire de la nouvelle municipalité d'Île-de-Lamèque.

    M. Savoie, qui a déjà fait deux mandats comme maire de Sainte-Marie–Saint-Raphaël, a reçu 1256 votes.

    Le maire sortant de la Ville de Lamèque, Jules Haché, s’incline avec 957 votes.

    Allain Guignard arrive en troisième position avec 409 voix et Paul Chiasson en dernière position avec 66 votes.

    Île-de-Lamèque sera créée par la fusion de Lamèque et de Sainte-Marie–Saint-Raphaël ainsi que des DSL de Pointe-Canot, Sainte-Cécile, Pointe-Alexandre, Petite-Lamèque, Haut-Lamèque, Coteau Road, Pigeon Hill, Cap-Bateau, Shippagan et Chiasson-Savoy.

  • Daniel Guitard dirigera Belle-Baie

    L’ex-député provincial Daniel Guitard, qui a récemment quitté la politique provinciale pour tenter sa chance sur la scène municipale, remporte la course dans Belle-Baie avec 2138 votes.

    Daniel Guitard interviewé dehors devant sa maison.

    Le député provincial Daniel Guitard fait le saut en politique municipale et remporte la mairie de Belle-Baie.

    Photo : Radio-Canada / François Vigneault

    En arrivant ce sera de rencontrer tous les employés et les élus et établir une liste de dossiers prioritaires à attaquer. Personnellement je n'ai pas de priorités. Les priorités des employés et des élus seront les priorités du maire.

    Une citation de Daniel Guitard

    Plus tôt en soirée, la mairesse sortante de Petit-Rocher, Rachel Boudreau, était en tête. Toutefois, maintenant que tous les votes ont été comptés, elle arrive deuxième avec 1829 votes.

    Le maire sortant de Pointe-Verte, Maxime Lejeune, arrive loin derrière avec 658 voix.

    La nouvelle entité de Belle-Baie sera composée de Beresford, Nigadoo, Petit-Rocher et Pointe-Verte ainsi que des districts de services locaux de Madran, Petit-Rocher-Nord, Petit-Rocher-Sud, Tremblay, Dunlop, Robertville, Laplante, Beresford, Tetagouche-Nord et Bathurst.