•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CouvertureTerminéeLes éléments de la page suivante peuvent changer d’ordre, et d’autres peuvent être retirés ou ajoutés au moment de la mise à jour.

Tempête Fiona dans l’est du pays : les faits saillants

La tempête Fiona a causé des dégâts importants dans l'est du pays au cours du week-end.

Le caporal Brandon McRae, des Forces armées canadiennes, aide à nettoyer les arbres qui bloquent les rues à Glace Bay, au Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse.

Le caporal Brandon McRae, des Forces armées canadiennes, aide à nettoyer les arbres qui bloquent les rues à Glace Bay, au Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse.

Photo : La Presse canadienne / Vaughan Merchant

Faits saillants

  • Les opérations de nettoyage sont en cours lundi après le passage de la tempête Fiona en Atlantique, aux Îles-de-la-Madeleine et en Gaspésie.

  • Des membres des Forces armées canadiennes ont été déployés en Nouvelle-Écosse, sur l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador pour aider au nettoyage des dégâts.

  • Plus de 250 000 foyers sont toujours privés d'électricité, pour la plupart en Nouvelle-Écosse et à l'Île-du-Prince-Édouard.

  • Des centaines de militaires sont déployés en Atlantique. Les Forces armées canadiennes iront prêter main-forte en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador.

  • Deux personnes sont mortes à la suite du passage de la tempête – à Terre-Neuve et à l'Île-du-Prince-Édouard – et une troisième est portée disparue en Nouvelle-Écosse.

  • La tempête post-tropicale Fiona a laissé des traces à l'Île-du-Prince-Édouard. Les travailleurs de la Ville, les entreprises privées et l'armée se sont mobilisés pour nettoyer Charlottetown.

  • Au Nouveau-Brunswick, la situation est particulièrement difficile pour les propriétaires de résidences secondaires. Certains chalets ont été déplacés sur plusieurs mètres par l'onde de tempête. Plusieurs bâtiments sont des pertes totales et leurs propriétaires n'ont pas accès au programme d'aide financière de la province.

  • Les habitants d’Halifax constatent l'ampleur des dommages de jour en jour, mais avec le manque d'électricité, certains commencent à perdre patience.

  • Le passage de Fiona, qui a ravagé les habitations de la petite communauté de Port aux Basques, à Terre-Neuve-et-Labrador, a suscité un grand désarroi parmi la population.

  • Une centaine de maisons détruites à Terre-Neuve

    Les restes d'une maison détruite par l'ouragan Fiona sont visibles à Port aux Basques, à Terre-Neuve-et-Labrador, le lundi 26 septembre 2022.

    Les restes d'une maison détruite par l'ouragan Fiona sont visibles à Port aux Basques, à Terre-Neuve-et-Labrador, lundi.

    Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

    Plus de 80 maisons ont été détruites à Channel-Port aux Basques et une douzaine d’autres à Burnt Island, à Terre-Neuve. Ce bilan augmentera sans doute au cours des prochains jours, selon le premier ministre Andrew Furey.

    Pour chaque toit qui flotte dans l’océan, il y a une famille, il y a une histoire.

    Une citation de Andrew Furey, premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador
    Cette photo fournie par Pauline Billard montre les destructions causées par l'ouragan Fiona à Rose Blanche, à 45 kilomètres à l'est de Port aux Basques, samedi.

    Cette photo fournie par Pauline Billard montre les destructions causées par l'ouragan Fiona à Rose Blanche, à 45 kilomètres à l'est de Port aux Basques, samedi.

    Photo : La Presse canadienne / Contribution : Pauline Billard

    Une centaine de membres des Forces armées canadiennes sont sur place et une frégate de la marine est attendue à Channel-Port aux Basques lundi soir.

  • L'armée en renfort au Cap-Breton

    Le caporal Brandon McRae, des Forces armées canadiennes, aide à déblayer les arbres qui bloquent les rues à Glace Bay, au Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse.

    Le caporal Brandon McRae, des Forces armées canadiennes, aide à déblayer les arbres qui bloquent les rues à Glace Bay, au Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse.

    Photo : La Presse canadienne / Vaughan Merchant

    Des membres des Forces armées canadiennes sont déployés au Cap-Breton.

    Ils aident à enlever les arbres tombés dans les rues.

    Des militaires sont déployés sur le terrain au Cap-Breton pour prêter main-forte.

    Des militaires sont déployés sur le terrain au Cap-Breton pour prêter main-forte.

    Photo : CBC/Kayla Hounsell

    Ils font également du porte-à-porte pour s'assurer du bien-être des personnes isolées.

    Dans certaines régions, notamment à Glace Bay, de nombreux résidents sont complètement isolés depuis samedi, car leurs rues sont bloquées.

    Des militaires sont présents au Cap-Breton lundi après le passage de la tempête Fiona.

    Des militaires sont présents au Cap-Breton lundi après le passage de la tempête Fiona.

    Photo : CBC/Kayla Hounsell

  • La tempête Fiona a fait des dommages importants à Grand-Barachois, au Nouveau-Brunswick.

    La tempête Fiona a fait des dommages importants à Grand-Barachois, dans le sud-est du Nouveau-Brunswick.

    Photo : CBC