Loading...

Follow the evolution of the COVID-19 pandemic in Canada and around the world thanks to our dashboard. Caution: provinces and countries do not count cases, recoveries and deaths in the same way. The comparisons, although interesting, remain approximate. If you notice a problem with the data, contact us .

  • Provinces/Terr.
  • Number of cases

    Filter by area

    | Most recent numbers

    Reported casesCompared to previous day
    Infected
    Active*
    Recov.
    Deaths

    *infected people who have neither died nor been officially considered recovered

    | Reported daily cases

    Number of cases, since the threshold of 1 case per 100,000 people has been crossed

    Countries
    Provinces and territories (at least 1,000 cases and 10 deaths)

    Des réponses à vos questions

    Qu’est-ce que la COVID-19?

    Cette maladie infectieuse découle d’un nouveau virus de la famille des coronavirus, le SRAS-CoV-2, apparu à Wuhan, en Chine, en décembre 2019. Relativement stable, le virus n’a pas donné lieu à plusieurs souches, contrairement à l’influenza. Il accumule toutefois plusieurs mutations. Quatre variants semblent plus contagieux et présentent une certaine résistance aux vaccins, soit Alpha (B.1.1.7) , Beta (B.1.351), Gamma (P1) et Delta (B.1.617.2), d'abord identifiés, dans le même ordre, au Royaume-Uni, en Afrique du Sud, au Brésil et en Inde.

    Lire Plus

    Suis-je à risque de l’attraper?

    Le risque de contracter le coronavirus évolue de jour en jour. Il est considéré comme élevé par Santé Canada, étant donné la transmission communautaire en cours au pays, mais varie selon les provinces et les régions. Les lieux achalandés et mal aérés représentent un risque accru.

    Lire Plus

    Puis-je me faire vacciner contre la COVID-19?

    La campagne de vaccination est amorcée au Canada, et ailleurs dans le monde, plusieurs vaccins sur les dizaines en développement ayant reçu l’approbation des autorités. Compte tenu de la disponibilité variable des vaccins, le Comité consultatif national de l'immunisation a identifié des groupes à immuniser en priorité. Les personnes à risque élevé, comme les aînés et les travailleurs de la santé, sont priorisées. Le gouvernement fédéral promet toutefois à tous les Canadiens qui le désirent qu’ils pourront être vaccinés d’ici la fin du mois de septembre. Des effets secondaires sont possibles, mais ceux-ci sont en général semblables à ceux des autres vaccins.

    Lire Plus

    Le vaccin signifie-t-il un retour à la normale?

    Les vaccins contre la COVID-19 ont été développés pour prévenir les formes les plus sévères de la maladie, mais une personne vaccinée peut quand même être porteuse du coronavirus et le transmettre. De 60 à 70 % de la population devra donc avoir été vaccinée avant d’atteindre un seuil d’immunité permettant un assouplissement des restrictions sanitaires. Il s’agit toutefois d’un seuil minimal qui pourrait être revu à la hausse en fonction de l'efficacité de la campagne de vaccination et de l’impact des nouveaux variants sur la transmissibilité du virus. La plupart des experts estiment que le port du masque devra être maintenu encore plusieurs mois.

    Lire Plus

    Puis-je recommencer à voyager?

    Le gouvernement du Canada recommande toujours d'éviter tout voyage non essentiel, peu importe l’endroit, puisque se rendre à l’étranger augmente le risque de contracter et de propager la COVID-19. De nombreux pays ont par ailleurs toujours des restrictions en place et la pandémie pourrait compliquer votre voyage. Si vous êtes coincé à l'étranger, communiquez avec Affaires mondiales Canada au 1-613-996-8885 ou sos@international.gc.ca.

    Lire Plus

    Quelles sont les mesures pour les voyageurs?

    Pour rentrer au pays, tout voyageur doit avoir en main un test négatif, selon les nouvelles mesures. Un autre test est effectué à l’arrivée, puis les voyageurs rentrés par avion doivent attendre leur résultat dans un hôtel autorisé par le gouvernement. Le reste de la quarantaine de 14 jours peut se faire à la maison (ou dans un centre de soins en cas de résultat positif). Une auto-évaluation quotidienne des symptômes est requise jusqu'à la fin de la quarantaine ainsi qu’un dernier test à effectuer de la maison au jour 10.

    Lire Plus

    Comment la maladie se propage-t-elle?

    Le virus se contracte le plus souvent au contact rapproché et prolongé d’une personne infectée, qui projette des gouttelettes respiratoires en parlant, en toussant ou en éternuant. Des personnes présymptomatiques ou asymptomatiques peuvent également vous contaminer. De la transmission aéroportée, par la présence de plus petites gouttelettes en suspension dans l’air, a également été rapportée dans des lieux clos et mal ventilés.

    Lire Plus

    Comment me protéger du coronavirus?

    Évitez de vous retrouver à l’intérieur, dans des lieux très fréquentés. Maintenez sinon une distance de 2 mètres entre vous et les personnes qui ne font pas partie de votre foyer et portez le masque lorsque la distanciation physique est difficile à respecter. Évitez aussi les contacts avec les personnes infectées. Ne portez pas vos mains à vos yeux, votre nez ou votre bouche, puisque celles-ci pourraient être contaminées. Lavez-les régulièrement à l’eau tiède et au savon, pendant au moins 20 secondes, ou avec une solution hydroalcoolique.

    Lire Plus

    Les surfaces présentent-elles un risque de contamination?

    Bien que des gouttelettes respiratoires puissent tomber sur les surfaces environnantes ou que celles-ci aient pu être touchées par une personne infectée, surtout dans un lieu public, les surfaces ne représentent pas un mode de transmission fréquent. Il est malgré tout important d’éviter de les toucher. Les nettoyer et les désinfecter fréquemment est aussi fortement recommandé, puisque le virus peut y survivre de trois heures à plusieurs jours.

    Lire Plus

    Puis-je contracter la COVID-19 à plus d’une reprise?

    Les personnes qui ont contracté la maladie sont généralement protégées contre l’infection, mais n’en sont pas systématiquement immunisées. On leur recommande d’ailleurs d’être vaccinées quand même, avec au moins une dose. Des études montrent justement que l'immunité pourrait ne durer que quelques mois et que celle-ci diminuerait rapidement chez les malades asymptomatiques. De rares cas de réinfection ont jusqu’ici été signalés chez des patients au système immunitaire affaibli.

    Lire Plus

    Quels sont les symptômes?

    Les plus courants s’apparentent à ceux de la grippe ou à un mauvais rhume : de la fièvre, de la fatigue, de la toux et des difficultés respiratoires. Une perte soudaine du goût ou de l’odorat est aussi fréquemment signalée. Certaines personnes éprouvent des douleurs, de la congestion, un écoulement nasal et des maux de gorge. Les symptômes varient d’une personne à l’autre et diffèrent selon les groupes d’âge. Vous pouvez aussi être asymptomatique ou ne ressentir que des symptômes légers.

    Lire Plus

    Que faire si je pense avoir attrapé le coronavirus?

    En cas de doute, restez à la maison pour éviter de propager la maladie. Santé Canada met à votre disposition ce formulaire d’autoévaluation des symptômes, mais le seul moyen de confirmer un diagnostic positif demeure de passer un test de détection. Celui-ci consiste en un prélèvement naso-pharyngé (gorge, nez, nasopharynx) fait avec un écouvillon. L’échantillon est ensuite analysé par un laboratoire et les résultats sont généralement connus en 48 à 72 heures. Des tests rapides ont aussi été approuvés par Santé Canada, mais leur utilisation est limitée, principalement en raison de doutes sur leur fiabilité.

    Lire Plus

    Y a-t-il des risques de complications?

    La plupart des symptômes sont bénins et disparaissent par eux-mêmes, comme pour un rhume ou une grippe. Toutefois, les patients âgés de 65 ans et plus et ceux souffrant de problèmes de santé, comme l’hypertension artérielle, des problèmes cardiaques ou le diabète, sont plus à risque de développer des complications. Les cas les plus graves, qui nécessitent une hospitalisation, résultent en une infection, comme une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, une insuffisance rénale et même la mort. On ignore encore si la maladie peut causer des séquelles à long terme, voire permanentes.

    Lire Plus

    Comment me soigner pendant mon isolement à la maison?

    Si vous avez reçu un diagnostic positif, n'accueillez pas de visiteurs et assurez-vous de demeurer dans une pièce isolée des autres membres de votre foyer. Québec a par ailleurs publié un guide d’autosoin pour les personnes atteintes de la COVID-19 et qui n'ont pas besoin d'être hospitalisées. On recommande aux malades de se reposer et de boire beaucoup d'eau pour éviter la déshydratation. Des médicaments en vente libre peuvent également soulager certains symptômes, comme la fièvre et le mal de gorge.

    Lire Plus

    Comment éviter de propager le coronavirus?

    Restez à la maison si vous pensez avoir contracté la maladie! Vous ne voudriez pas contaminer quelqu’un d’autre. Portez le masque si vous côtoyez d’autres personnes. Lavez-vous fréquemment les mains. Lorsque vous toussez ou éternuez, couvrez votre bouche et votre nez avec le pli du coude. Si vous vous mouchez, jetez immédiatement le mouchoir. La majorité des personnes infectées n’ont que des symptômes bénins et guérissent.

    Lire Plus

    Un masque ou des gants peuvent-ils me protéger?

    Le port du masque contribue à ralentir la propagation du coronavirus, notamment en faisant office de barrière contre les gouttelettes respiratoires et les aérosols. Porter deux masques confère une protection supplémentaire, même si cette mesure ne suffit pas à elle seule à vous protéger. La distanciation physique et le lavage fréquent des mains demeurent les principales mesures recommandées. Les gants ne protègent pas plus du virus, puisque celui-ci peut s'y trouver et ainsi poser un risque si vous touchez votre visage.

    Lire Plus

    Existe-t-il un traitement contre la COVID‑19?

    Aucun traitement spécifique contre la maladie n’a été développé. Santé Canada a toutefois approuvé l'utilisation du remdésivir, pour les patients gravement atteints, et le SNG001 réduirait le risque de développer une forme sévère de la maladie. La colchicine, un puissant anti-inflammatoire, et la chloroquine, un médicament contre le paludisme et la malaria, évoquées dès le début de la pandémie, n’ont jamais été approuvées pour un usage répandu.

    Lire Plus

    Dois-je modifier mon comportement social?

    Les contacts prolongés, poignées de main, baisers et autres accolades sont à proscrire, que les gens soient malades ou pas. Ne partagez surtout pas la nourriture, les boissons ou les ustensiles. Évitez les contacts étroits avec une personne présentant les symptômes de la maladie. Gardez une distance d’au moins deux mètres avec toute personne qui risque de projeter des gouttelettes respiratoires lorsque celle-ci provient d'un foyer différent du vôtre.

    Lire Plus

    Pour en savoir plus

    Methodology

    To compile Canadian figures, Radio-Canada collects the numbers published on provinces and territories websites, in addition to the numbers published by the Public Health Agency of Canada. For Quebec data, there may be a delay before the total of confirmed cases, recovered cases and deaths in the regions equals the total for the province.

    Unless specified in the methodology, our numbers reflect the cumulative total of cases as reported daily by governments. We show the data on the date on which citizens became aware of new cases or deaths, even if some may have occurred earlier or at an unknown date.

    On June 15, 2021, we changed the historical hospitalizations data for Ontario, which also changed the Canadian total. Previously, ongoing hospitalizations excluded intensive care patients whose latest tests were negative. These patients are now counted in. However, unlike other provinces, Ontario still excludes from its total regular hospitalizations for patients who tested negative, although they remain hospitalized due to COVID-19.

    On May 11, 2021, we changed the source for Quebec vaccination data. We used to publish data from the Ministry of Health, which compiled its figures according to where the doses were injected. We now use statistics from the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), which compiles its statistics according to the place of residence of people who have received doses, which is more consistent to assess the percentage of the population vaccinated by region.

    On March 30, 2021, population statistics for Quebec regions and the provinces and territories of Canada have been updated using the most recent estimates from Statistics Canada and the Institut de la statistique du Québec.

    On March 26, 2021, the definition of the number of confirmed variant cases changed in Quebec. Prior to this date, confirmed cases of variants had to go through two steps: screening and sequencing. The screening can detect genetic mutations, but does not identify which strain it is. It is during the second step, genetic sequencing, that the strain is identified. Variant cases are now considered to be confirmed upon screening. We are checking statistics for the other provinces and we will adjust the numbers as we go.

    Between December 24, 2020 and January 3, 2021, some provinces temporarily stopped publishing daily data and instead did reviews at certain times. The statistics of certain days during this period can therefore count for several days. This is the case in Quebec.

    On December 17, 2020, we added the number of doses of vaccines administered in Quebec and its regions based on data from the Ministry of Health and Social Services. On January 4, 2021, we added the numbers for Ontario from the province's website. For the other provinces and territories, we used data from COVID-19 Canada Open Data Working Group.

    On October 7, 2020, we added the number of hospitalizations, people in intensive care and people tested in Canadian provinces and territories. From October 19, we replaced the number of people tested with the number of tests, when available on provincial and territorial websites. On November 5, 2020, we added the number of tests in Quebec regions based on data from the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

    On October 7, 2020, we published the positivity rate for the Canadian provinces. We have been forced to remove this information due to data inconsistencies. On November 5, 2020, we brought this information back for Quebec based on data from the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). On the same date, we also added the positivity rate for Quebec regions.

    On October 7, 2020, we also added the number of people having recovered in U.S. states when available, based on data from the COVID Tracking Project (the COVID Tracking Project having stopped its operations, we have stopped collecting and publishing the number of recovered people for the American states since March 18, 2021). For Quebec regions, we added it as well with data from the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

    On July 17, 2020, Quebec changed its way of estimating the number of recovered people. We used data from the INSPQ to correct our historical data to account for this change.

    Historical data for Canada and its provinces before March 14, 2020 comes from the Johns Hopkins University, which collects its data from various sources, including the daily reports of the United Nations' World Health Organization (WHO). After March 14, 2020, historical data is collected through our own compilation. We use Eastern Daylight Time (EDT).

    International figures are provided from the John Hopkins University and updated daily during the evening. Before August 10th, 2020, we used figures from the website Worldometers.info/coronavirus.

    For some countries (such as Spain) or US states (such as California and Florida), the number of people recovered is not available either in Johns Hopkins University data or in the Tracking Project data.

    Repatriated Canadian are passengers trapped on the Diamond Princess cruise ship in Japan. They were quarantined at the military base in Trenton, Ontario, after returning to Canada. However, one of these Canadians was unable to return to Canada and died in Japan. He is not counted in the Canadian total number of deaths in this dashboard. A Canadian also died in Brazil and is not counted in the Canadian numbers.

    For the graph entitled Daily cases, you can choose between a linear vertical scale (default) or a logarithmic scale. The linear scale increases from unit to unit (1, 2, 3, 4, etc.), while the logarithmic scale is exponential (1, 10, 100, 1000, etc.).

    To calculate the rates per 100,000 people, we use figures from the Institut de la statistique du Québec for the regions of Quebec, those from Statistics Canada for the provinces, and projections from the United Nations and the World Bank for the others countries.

    We make all of the data we compile on COVID-19 public in CSV files. Click on the links to download regional data for Quebec, Canadian provincial data, American states data and data for countries around the world. Unless there is a problem, these files are updated hourly.

    Naël Shiab data reporter, Melanie Julien desk editor, Francis Lamontagne and Santiago Salcido designers, André Guimaraes and Mathieu St-Laurent developers, Daniel Blanchette Pelletier reporter