La double insularité

Encore plus mystérieuse que l’île Saint-Pierre, Miquelon est particulière de bien des manières. D’abord par sa forme, biscornue et unique avec ses deux presqu’îles reliées par un isthme fin. Ensuite par sa nature, si intacte et sauvage, ce qui est possible en raison de la présence discrète et calme de ses habitants. Enfin par son climat, avec ses grandes journées de brouillard en juin et en juillet, typiques des bancs de brume de Terre-Neuve.

L'île en chiffres
627
Habitants regroupés dans le village de Miquelon, au nord de l'île
15
Disparus avec le chalutier Ravenel, dans des circonstances inexpliquées, en 1962
3
Presqu'îles réunies par des isthmes : Le Cap, Grand Miquelon et Langlade