Javier Hernandez
14Javier
Hernandez
Position Attaquant
Équipe
Mexique
Mexique - Groupe A
Taille 173 cm
Né le 01/06/1988 Poids 62 kg

Biographie

Certainement le joueur le plus célèbre de la sélection mexicaine. Javier « Chicharito » Hernandez a connu une ascension fulgurante à partir du Mondial 2010, en Afrique du Sud, son premier rendez-vous international senior.

Chicharito, ou « le petit pois », vient d’une famille de joueurs de soccer. Son père, surnommé « Chicharo » (le pois), a participé au Mondial 1986, au Mexique. Son grand-père, Tomas Balcasar, fait également partie de cette lignée, puisqu’il a été un joueur étoile du Chivas de Guadalajara. C’est d’ailleurs dans ce club de sa ville natale que Javier Hernandez s’est fait remarquer pour se tailler une place dans l’équipe nationale.

À 22 ans, Chicharito a inscrit deux buts, soit la moitié de la production mexicaine à la Coupe du monde 2010. Il a ensuite été convoité de toutes parts et a abouti finalement en Angleterre, avec le sélect Manchester United.

Son apport aux Red Devils est indéniable. L’attaquant a marqué 20 buts toutes compétitions confondues à sa première saison. Il a d’ailleurs aidé son équipe à remporter le Championnat anglais. Un exploit qui sera répété en 2012-2013.

Sa situation s’est compliquée par la suite. Des blessures l’ont ralenti, et il a rapidement été dépassé dans la hiérarchie par Danny Welbeck. Il a tout de même réussi à inscrire 12 buts en 36 présences en 2011-2012.

L’arrivée du Néerlandais Robin van Persie en 2012 l’a confiné à un rôle de substitut. Le départ du mythique sélectionneur Sir Alex Ferguson et l’entrée en scène d’un nouveau commandant, David Moyse, n’ont en rien aidé la situation de Chicharito. Il prouve cependant, à l’occasion, que son utilisation tardive est profitable aux Rouges.

« Il (Hernandez) peut jouer plus ou moins bien à Manchester United, mais quand il met le maillot vert (du Mexique) il est sans égal », dit à l'AFP Luis Garcia, ancien attaquant de l'équipe nationale mexicaine, aujourd'hui analyste pour la chaîne TV Azteca.

Son statut de remplaçant en Premier League mine peut-être ses chances de le voir comme partant au Mondial brésilien. Toutefois, ses 5 buts en 16 matchs en qualifications pour la Coupe du monde devraient être suffisants pour justifier sa présence dans le 11 de départ.