Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire (civ)

Groupe C
Rang FIFA : 23

Présentation

« On a envie de faire quelque chose d'intéressant à cette Coupe du monde. Les deux précédentes ont été difficiles. On espère avoir un peu plus de chance et passer au moins le premier tour. »

En entretien à la FIFA, Didier Drogba a choisi le mot juste : chance. La Côte d’Ivoire n’en a pas eu en 2006 ni en 2010. Ça a commencé par le tirage qui l’a placée dans les groupes les plus difficiles. En 2006, elle était avec l’Argentine et les Pays-Bas. En 2010, c’était avec le Brésil et le Portugal. Chaque fois, elle a raté les huitièmes de finale.

En 2014, la Côte d’Ivoire est dans un groupe ouvert et ne s’en plaint pas. Avec la Colombie, le Japon et la Grèce, les huitièmes sont un objectif réaliste. Drogba, Boubacar Barry, Didier Zokora, les frères Touré et les autres membres de la génération dorée ne veulent pas les rater, pour laisser quelque chose en héritage.

Cette génération est d’or en raison de la qualité de ses joueurs, pas pour ses trophées. Elle n’en a décroché aucun. Ses faits d’armes sont deux finales perdues en Coupe d’Afrique des nations en 2006 et 2012. Mais les attentes restent énormes et le temps presse. Il faut un bon résultat en 2014 parce que plusieurs joueurs ne seront peut-être pas de retour en 2018.

C’est le cas de Drogba, qui vient de fêter ses 36 ans. Il est le marqueur le plus prolifique de l’histoire des Éléphants. Il a peut-être perdu de sa vitesse, mais pas ses instincts de buteur. Il pèse encore lourd sur un match.

Au-delà des buts, Drogba est un rassembleur et pas seulement sur le terrain.

En 2005, la Côte d’Ivoire a décroché son tout premier billet pour le Mondial, au moment où le pays traversait une crise politico-militaire. Drogba s’est servi de la tribune pour lancer un message de paix. Il a été entendu.

Ses actions en faveur de la paix lui ont d’ailleurs valu d’être nommé ambassadeur de bonne volonté du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) en 2007.

Drogba est plus grand que nature. Une bande dessinée lui a même été consacrée. La Côte d’Ivoire a d’autres individualités fortes. Kolo Touré est un roc en défense. Son frère Yaya l’est tout autant en milieu de terrain, qu’on lui confie des missions défensives ou offensives. Salomon Kalou et Gervinho, avec leur style très direct, sont d’excellents compléments pour Drogba à l’avant.

Cette équipe a tout pour réussir.

Nouvelles

  • Les Grecs in extremis

    Les Grecs in extremis

    Un tir de pénalité dans les arrêts de jeu a permis à la sélection grecque (1-1-1) d'atteindre la phase éliminatoire pour la première fois de son histoire, mardi, à Fortaleza.
  • Un pied dans la porte

    Un pied dans la porte

    La Côte d'Ivoire n'a plus qu'un petit effort à faire mardi contre la Grèce, à Fortaleza, afin de se qualifier pour le premier tour éliminatoire.
  • Drogba, pas cette fois

    Drogba, pas cette fois

    L'entrée de Didier Drogba contre le Japon avait propulsé les Ivoiriens vers la victoire. Face à la Colombie, le célèbre attaquant a eu l'effet inverse.
  • L'effet Drogba

    L'effet Drogba

    En retard 0-1 avec un peu moins de 30 minutes à écouler au match, le sélectionneur de la Côte d'Ivoire Sabri Lamouchi a fait appel à Didier Drogba. Cinq minutes plus tard, les Éléphants
Toutes les nouvelles