Australie

Australie (aus)

Groupe B
Rang FIFA : 62

Présentation

« Les Australiens ont tendance à s'unir dans l'adversité, en particulier dans le sport, et ils ne renoncent jamais. Nous croyons en notre capacité à battre n'importe qui, quel que soit le sport et quel que soit l'adversaire.»

En entrevue avec la FIFA, Ange Postecoglou a promis une Australie combative au Brésil. Les mauvaises langues diront que son combat est perdu d’avance.

Les Socceroos n’affronteront pas n’importe qui en phase de groupe. La qualité de leurs adversaires ira crescendo. Ce sera d’abord le Chili, huitième de finaliste en 2010, les Pays-Pays, vice-champions, et finalement l’Espagne, championne en titre et double championne d’Europe.

Il n’y aura pas de place à l’erreur. Les joueurs ne veulent surtout pas faire comme en 2010. Ils ont lourdement trébuché contre l’Allemagne (4-0) à leur premier match. Le résultat a pesé lourd parce qu’ils ont raté les huitièmes à cause de leur différentiel de buts (-3). Le Ghana (0), leur égal en points, a eu l’avantage au bris.

Pour survivre dans un groupe relevé, l’Australie aura besoin de calme. Avec une équipe rajeunie, ce sera peut-être un défi. Mais Postecoglou a une présence rassurante auprès des jeunes de l’équipe. Il en a dirigé plusieurs dans les années 2000. Il était alors à la tête des équipes U-17 et U-21.

Tim Cahill, lui, ne rajeunit pas. À 34 ans, il est le doyen du groupe. Postecoglou ne peut s’en passer. La finition passe par Cahill. L’attaquant des Red Bulls de New York est d’ailleurs le meilleur buteur de l’histoire des Socceroos.

L’Australie dispute son troisième Mondial de suite, mais ne s’est qualifiée pour les huitièmes qu’en 2006. Elle arrive au Brésil avec quelques doutes. Sa campagne de qualification asiatique a été difficile. Elle a perdu contre l’Oman et la Jordanie, qui sont loin du niveau de l’Espagne et des Pays-Bas.

Nouvelles

  • Une victoire en guise de révérence

    Une victoire en guise de révérence

    Déjà éliminés, les Espagnols, champions en titre, ont quitté la scène avec une victoire de 3-0 sur l'Australie, à Curitiba, lundi.
  • L'autre visage des Oranje

    L'autre visage des Oranje

    Les Néerlandais ont souffert face aux modestes Australiens. Ces mêmes Néerlandais avaient pourtant humilié les champions du monde en titre il y a moins d'une semaine.
  • « Nous n'avons rien gagné » - Van Gaal

    « Nous n'avons rien gagné » - Van Gaal

    Les Pays-Bas ont beau avoir créé l'une des sensations du Mondial en balayant les champions du monde espagnols 5-1, ils doivent confirmer leur belle forme contre l'Australie, a estimé mardi
  • Les Socceroos, dures proies

    Les Socceroos, dures proies

    Le Chili a entamé son tournoi à pleine puissance avant d'être quitte pour une bonne frousse face à une équipe d'Australie déterminée.
Toutes les nouvelles