Neymar
10Neymar Position Attaquant
Équipe
Brésil
Brésil - Groupe A
Taille 175 cm
Né le 05/02/1992 Poids 64 kg

Biographie

Le Brésil a une équipe mythique. Elle s’est construite avec des joueurs plus grands que nature. Neymar est le dernier d’une longue lignée.

L’attaquant a l’étiquette de jeune prodige. D’autres l’ont eue avant lui et se sont ensuite effacés. Il pense avoir ce qu’il faut pour durer, et il n’est pas le seul. Le grand Pelé, qui comme lui a joué à Santos, y est allé d’une déclaration forte : « Neymar est meilleur que Lionel Messi sur le plan du talent brut, il ne lui manque que l’expérience. »

L’expérience, c’est précisément ce que Neymar voulait aller chercher en 2013 quand il a quitté Santos pour s’engager au FC Barcelone, où joue Messi. Son transfert, évalué à 57 millions d’euros (86,7 M$CA), a été très médiatisé et a nourri une tonne d’attentes. Neymar ne les a pas encore toutes comblées. Mais à 22 ans, il a encore du temps devant lui.

En sélection nationale, Neymar a connu un succès instantané. Il a fait tourner bien des têtes pour ses performances en équipes U-17 et U-19. Il n’avait que 18 ans en 2010 et avait déjà une excellente candidature pour le Mondial. Malgré une forte pression populaire (une pétition de quelque 14 000 noms et le soutien de légendes comme Pelé et Romario), Dunga ne l’a pas inclus dans son groupe, citant son manque d’expérience internationale.

Il faut bien commencer quelque part. Neymar a joué un amical contre les États-Unis après le Mondial, le 10 août. C’était son premier match avec la Seleçao. Il a marqué dès la 28e minute. Son influence dans le jeu brésilien n’a cessé de grandir depuis.

Pour la Coupe des confédérations 2013, grande répétition du Mondial 2014, on lui a donné un maillot qui vient avec des responsabilités : le 10, le même que l’illustre Pelé. Neymar en a été digne. Il a marqué quatre buts et a été l’âme d’une Seleçao renouvelée, qui s’est payé l’Espagne 3-0 en finale. Sur le plan individuel, il y a beaucoup gagné. On lui a même donné le Ballon d’or du tournoi.

La vitesse, la technique, le jeu de pieds et, surtout, l’art de la finition. Il n’y a rien que Neymar ne maîtrise pas. Le monde a vu son immense talent, mais n’a peut-être encore rien vu. Ce joueur est perfectionniste et veut sans cesse s’améliorer.

Il fera ses premiers pas au Mondial, chez lui, devant une tribune de rêve. Il veut en profiter pleinement.