Lionel Messi
10Lionel
Messi
Position Attaquant
Équipe
Argentine
Argentine - Groupe F
Taille 165 cm
Né le 24/06/1987 Poids 65 kg

Biographie

Lionel Messi a-t-il des limites? Avec lui, rien n’est impossible.

L’Argentin est dans son monde à lui. Il est la référence à tellement de chapitres. Sa technique est exceptionnelle. Le ballon colle à ses pieds, même quand il accélère. Pep Guardiola, son ancien sélectionneur du FC Barcelone, a même dit qu’il courrait plus vite avec le ballon que sans le ballon.

À 1,69 m, Messi a un centre de gravité bas et peut décrocher un couvreur en un clin d’œil. Il n’est jamais aussi dangereux que lorsqu’il joue face au but. Il a l’œil pour se créer de l’espace ou dégager un coéquipier. Quand il choisit de tirer, son pied gauche est sa meilleure arme.

Un petit surdoué argentin au pied gauche en or : la ressemblance avec Diego Maradona crève les yeux. Maradona l’accepte et va même plus loin. Il le dit et haut et fort : Messi est meilleur que lui, et même que Pelé.

Messi reste loin du débat sur sa place dans l’histoire. Jouer est tout ce qui l’intéresse. Sur le terrain, il s’amuse comme un enfant. Son sourire est contagieux. Le soccer ne pourrait pas avoir meilleur ambassadeur que lui.

Des buts, des trophées et des records, Messi ne connaît rien d’autre. Son palmarès fait rêver. Il a déjà quatre ballons d’or (2009, 2010, 2011 et 2012), un sommet. Sans cette blessure à la cuisse, il en aurait peut-être gagné un cinquième en 2013.

En mars 2012, à l’âge de 24 ans, il est devenu le meilleur buteur de l’histoire du FC Barcelone, éclipsant la marque de César Rodriguez (232). 2012 a été l’année de tous les records. En Liga, il a conclu sa saison avec 50 buts. Et il a battu le record de Gerd Müller (85) pour le nombre total de buts dans une année civile, en club et en équipe nationale. Il en a réussi 91 avec le Barça et l’Argentine.

Messi ne compte plus les honneurs individuels. Les équipes pour lesquelles il a joué ont aussi beaucoup gagné. Avec lui, le FC Barcelone est devenu une force irrésistible, raflant tout en Espagne et aussi en Europe avec trois titres en Ligue des champions (2006, 2009 et 2011).

Avec l’Argentine, il a gagné quelques titres - le Mondial U-20 de 2005 et l’or aux Jeux olympiques de 2008 -, mais c’était il y a longtemps et avec des équipes de jeunes (NDLR : aux Jeux olympiques, les équipes n’ont droit de retenir que trois joueurs de plus de 23 ans).

Messi joue au Brésil son troisième Mondial, et il est prêt pour de grandes choses. Les qualifications lui ont servi d’amuse-gueule. Il les a conclues avec 10 buts, le deuxième total d’Amérique du Sud derrière Luis Suarez (11).

Quand on débarque au Mondial avec l’étiquette de meilleur joueur du globe, la pression est immense. Messi le sait et veut réussir son tournoi.

Maradona ne lui souhaite que du bien et croit en la victoire argentine. Mais il insiste sur ce point : la légende de Messi durera, peu importe ce qu’il fera au Mondial. Il n’a pas besoin de le gagner pour être le plus grand de tous.