Cristiano Ronaldo
7Cristiano
Ronaldo
Position Attaquant
Équipe
Portugal
Portugal - Groupe G
Taille 185 cm
Né le 05/02/1983 Poids 83 kg

Biographie

Les buts sont rares au soccer, mais pas avec Cristiano Ronaldo. Il en veut toujours plus.

L’attaquant a été particulièrement gourmand en barrages européens. Il a qualifié à lui seul le Portugal pour le Mondial avec tous les buts d’un gain de 4-2 sur la Suède au pointage agrégé. Difficile d’être plus décisif…

L’exploit a été applaudi. Et la FIFA l’a pris en compte pour l’attribution du Ballon d’or 2013, en prolongeant la période de vote. Ronaldo n’en demandait pas tant. Il a remporté le trophée et mis fin à un règne de quatre ans de Lionel Messi.

Ce Ballon d’or était le deuxième de Ronaldo. Si ce n’était pas de Messi, il en aurait bien plus. Comme l’Argentin, il marque à un rythme prodigieux. Le Real Madrid en a fait le joueur le plus cher de l’histoire en 2009, en l’arrachant à Manchester United pour 94 millions d’euros (141 M$CA). Chaque dollar a été rentabilisé. Dans le maillot merengue, Ronaldo a une moyenne supérieure à un but par match.

Comme Messi, sa créativité est sans borne. Il a cette faculté de produire quelque chose à partir de rien. Son jeu de pieds est hypnotisant, une force qu’il exploite très bien. Il prend un malin plaisir à ridiculiser ses couvreurs. Ça tourne parfois au numéro de cirque. Il maîtrise aussi parfaitement l’exercice du coup franc. Ronaldo, c’est une force physique. Il est rapide et, à 1,85 m (6 pi 1 po), il est aussi imposant dans les airs. Il marque d’ailleurs souvent de la tête.

En club, il a tout gagné. Manchester United lui a donné son premier titre en Ligue des champions, en 2008, en plus du Championnat anglais, de la Coupe d’Angleterre et de la Coupe du monde des clubs. Au Real, il y a eu le Championnat d’Espagne, la Coupe d’Espagne, la Super Coupe d’Espagne et cette deuxième Ligue des champions en 2014.

En sélection nationale, Ronaldo est souvent passé près du but. Il a perdu la finale de l’Euro 2004, fini 4e du Mondial 2006 et été éliminé en demi-finale de l’Euro 2012.

En bon capitaine, il veut montrer la voie. En tant que meilleur buteur de l’histoire de la Selaçao, il a aussi des ambitions personnelles. Ses statistiques au Mondial restent modestes : un but en 2006 et un but en 2010.