Wayne Rooney
10Wayne
Rooney
Position Attaquant
Équipe
Angleterre
Angleterre - Groupe D
Taille 178 cm
Né le 24/10/1983 Poids 77 kg

Biographie

Il fait partie des meubles depuis si longtemps qu’on oublie qu’il n’a que 28 ans. Wayne Rooney a encore beaucoup de bon soccer en lui.

L’attaquant en a aussi beaucoup derrière lui parce qu’il s’est révélé au monde très tôt. Il a joué son premier match de Championnat anglais à l’âge de 16 ans. À 17 ans, il faisait ses débuts en sélection nationale. Il en avait 18 quand il a réussi son premier tour de force avec Manchester United, à son premier match avec les Red Devils : un tour du chapeau contre Fenerbahce en Ligue des champions.

Ses partenaires ont changé, en club comme en sélection nationale, mais Rooney, lui, n’a pas changé. Il continue de marquer avec régularité. Avec Manchester United par exemple, il n’a jamais connu de saison de moins de 15 buts. Dans un avenir rapproché, il pourrait même battre les records de Sir Bobby Charlton, meilleur buteur de l’histoire de Man U (249) et des Three Lions (49).

Tous les terrains n’ont pas été bons pour Rooney. Au Mondial, il a toujours manqué de finition. Il a été blanchi en 2006, puis en 2010. Mais ce n’est pas faute d’avoir essayé. La passion et l’engagement sont des constantes dans son jeu, peu importe le maillot qu’il porte.

Gérer la passion est parfois un problème pour Rooney. Il lui arrive de voir rouge, comme en quarts de finale du Mondial 2006 contre le Portugal. Il avait piétiné Ricardo Carvalho après avoir perdu un duel musclé. La sanction était inévitable : un carton rouge direct.

Rooney est un redoutable compétiteur. Ses qualités physiques sont exceptionnelles, comme ses qualités techniques d’ailleurs. Ses passes sont millimétrées. De près ou de loin, il est un tireur remarquable, capable d’actions spectaculaires. La bicyclette qu’il a réussie contre Manchester City en 2011 a frappé l’imaginaire. Sir Alex Ferguson, son sélectionneur à l’époque, a dit que c’était le plus beau but qu’il avait vu à Old Trafford.

Rooney est aussi un joueur d’équipe, capable de cohabiter avec n’importe qui. À Manchester United, il a partagé des années les projecteurs avec Cristiano Ronaldo. C’est aussi la bonne entente avec Robin van Persie, son partenaire actuel.

En sélection nationale, il n’a pas toujours eu des partenaires de cette qualité avec qui danser. Il a souvent porté seul le poids de la finition. Les Danny Welbeck et Daniel Sturridge sauront-ils l’épauler en 2014? Roy Hodgson l’espère.