Asamoah Gyan
3Asamoah
Gyan
Position Attaquant
Équipe
Ghana
Ghana - Groupe G
Taille 186 cm
Né le 22/11/1985 Poids 77 kg

Biographie

À la loterie des tirs de pénalité, Asamoah Gyan a gagné, mais aussi perdu. Il y a des échecs plus lourds que d’autres à porter.

Gyan garde un souvenir doux-amer du Mondial 2010. Le doux d’abord. Premier match, premier but : un tir de pénalité réussi pour le but décisif d’une victoire de 1-0 sur la Serbie. Deuxième match, deuxième but grâce à un autre tir de pénalité converti dans une nulle de 1-1 contre l’Australie. Huitièmes de finale, troisième but : celui de la victoire (2-1) en prolongation contre les États-Unis.

L’amer est pour les quarts de finale, contre l’Uruguay. La « main de Dieu et de la Vierge Marie » de Luis Suarez sur sa ligne de but donne un tir de pénalité au Ghana en fin de prolongation. Gyan est désigné pour le tirer. Le ballon de la victoire est à ses pieds, mais il l’envoie sur la transversale.

Quelques minutes plus tard, Gyan se « reprend » en tirs de barrage, mais l’Uruguay remporte la séance. L’écho de la transversale résonne encore dans ses oreilles…

Gyan a douté. Mais les Black Stars, eux, n’ont jamais douté de lui. À preuve, ils en ont fait leur capitaine. Le sélectionneur Kwesi Appiah parle d’un choix évident : « On peut toujours se fier à lui et je devais lui donner plus de responsabilités. »

Gyan était rendu là. Il n’a que 28 ans et sa feuille de route en équipe nationale est déjà bien garnie. Il a plus de 10 ans de service. Il a été titularisé pour la première fois en 2003. En outre, il a marqué le tout premier but des Black Stars en Coupe du monde en 2006 et en a ajouté trois autres en 2010.

Sa régularité – une moyenne supérieure à un but à tous les deux matchs – parle aussi pour lui. En club, Gyan tourne à un rythme supérieur. Il a choisi un championnat moins relevé, celui des Émirats arabes unis, mais le brûle avec des statistiques de joueur de hockey. Depuis qu’il joue au FC Al Ain, il a maintenu une moyenne supérieure à un but par match.