•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Image : Municipales Québec 2021 - Fiche régions

Le 7 novembre, les électeurs de près de la moitié des municipalités de la Mauricie et du Centre-du-Québec sont appelés aux urnes pour choisir un nouveau maire ou une nouvelle mairesse.

Apprenez-en plus sur les candidats aux élections municipales à Trois-Rivières, Shawinigan, La Tuque, Bécancour et Drummondville.

À LIRE AUSSI :
Élections municipales au Québec - consultez notre dossier

La façade l'hôtel de ville de Trois-Rivières et un logo des élections.

Trois-Rivières

Depuis la fusion, en 2002, la Ville de Trois-Rivières n’a connu que deux maires : Yves Lévesque durant près de 15 ans, puis Jean Lamarche. Yves Lévesque a remis sa démission un an après avoir été élu pour un cinquième mandat à la tête de la Ville, ce qui avait forcé le déclenchement d’une élection partielle qui a permis à Jean Lamarche d’accéder à ce poste.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier
La faça de l'hôtel de ville et un logo des élections.

Shawinigan

En 25 ans, Shawinigan a connu beaucoup de stabilité à son hôtel de ville. Lise Landry a été mairesse de Shawinigan durant 15 ans. Michel Angers a ensuite repris le flambeau. Il est à la tête de la Ville depuis maintenant plus d’une décennie.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier
La façade de l'hôtel de ville de La Tuque et un logo des élections.

La Tuque

La mairie de La Tuque est celle qui connaît le plus fort engouement en Mauricie. Cinq candidats s’affrontent dans cette course. Le maire sortant, Pierre-David Tremblay, n’en fait pas partie. L’admissibilité de ce résident de La Bostonnais à briguer un poste d’élu à La Tuque avait été remise en question par le directeur général des élections du Québec (DGEQ) et le ministère des Affaires municipales.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier
La façade de l'hôtel de ville de Bécancour et un logo des élections.

Bécancour

Après plus de 20 ans de politique municipale, le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, a décidé de tirer sa révérence, laissant ainsi la place à l’arrivée d’un nouveau visage à la mairie de Bécancour. La mairie de Bécancour est celle qui suscite le plus d'engouement au Centre-du-Québec, avec quatre candidats en lice.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier
La façade de l'hôtel de ville de Drummondville et un logo des élections.

Drummondville

Il y a près de deux ans, Alexandre Cusson quittait la mairie de Drummondville après avoir occupé ce poste depuis 2013. Il voulait alors tenter de devenir chef du Parti libéral du Québec. Sa démission a déclenché une élection partielle qui a permis à Alain Carrier d’accéder au poste de premier magistrat de la Ville, sans avoir à faire face à de l'opposition.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier