•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un garçon d’Akwesasne finaliste à un concours de « coupes Longueuil »

Deux images d'un garçon qui porte une coupe Longueuil.

Le jeune Eli Phillips, de la communauté mohawk d'Akwesasne, est un des 25 finalistes à une compétition de « coupes Longueuil » aux États-Unis.

Photo : Gracieuseté : Bryce Thompson

Radio-Canada

Eli Phillips, un garçon de 11 ans d'Akwesasne, fait partie des 25 finalistes en lice pour le titre de champion américain de la coupe Longueuil 2022. Aussi appelée « nuque longue » ou mullet en anglais, cette coiffure consiste à porter les cheveux très longs sur la nuque et très courts sur les tempes.

C'est excitant, commente timidement Eli Phillips à propos de cette expérience.

Eli, qui joue au hockey pour les Wolves d'Akwesasne et pour les Colts de Cornwall, fait pousser ses longues mèches depuis qu'il a commencé à pratiquer le hockey, à l’âge de quatre ans. Il avait envie de porter une coupe Longueuil parce qu'un de ses joueurs préférés, l'ailier droit Patrick Kane, des Blackhawks de Chicago, en arborait une.

C'est Bryce Thompson, le beau-père d’Eli Phillips, qui lui a fait découvrir non seulement le talent de Patrick Kane au hockey mais aussi sa coiffure caractéristique pendant les séries éliminatoires.

Je lui ai montré une photo en ligne et quelques mèches et il a voulu avoir une coupe Longueuil comme lui, raconte M. Thompson.

« Je l'ai emmené chez le coiffeur. Sa mère a failli pleurer, mais [la coupe est] restée, et c'est plutôt génial. »

— Une citation de  Bryce Thompson, beau-père d’Eli Phillips
Vêtu de son équipement, un jeune qui arbore une coupe Longueuil pose devant un filet de hockey.

Eli Phillips joue au hockey depuis l'âge de quatre ans et porte une coupe Longueuil comme celle du joueur des Blackhawks de Chicago Patrick Kane.

Photo : Gracieuseté : Andi Phillips

Kevin Begola, président et fondateur des USA Mullet Championships, une compétition consacrée aux coupes Longueuil (ou nuques longues), indique que ce concours en ligne a débuté en 2020 et n'a fait que gagner en popularité depuis. Il existe des divisions respectives pour les enfants, les adolescents, les femmes et les hommes.

En 2020, oui, la [coupe Longueuil] est revenue, mais c’est gros en ce moment, lance-t-il.

Près de 700 familles à travers les États-Unis ont inscrit leurs enfants au concours cette année. Après avoir évalué les coiffures pour réduire le nombre de participants à 500, les juges ont soumis les enfants à un deuxième tour de scrutin sur Facebook pour parvenir à seulement 25 finalistes.

Si vous regardez les noms des enfants, leurs origines et leurs cheveux, c'est tout simplement incroyable, affirme M. Begola. Ces enfants sont géniaux. Ils viennent de grandes familles et ils ont aussi de bonnes histoires, explique-t-il.

La participation d'Eli Phillips à ce concours incite d'autres jeunes qui jouent au hockey dans sa communauté à porter une coupe Longueuil eux aussi.

Vendredi dernier, Eli Phillips figurait à la 13e place de la compétition. Le Conseil des Mohawks d'Akwesasne a apporté son soutien à sa famille en encourageant les membres de la communauté à voter pour lui. Il a finalement terminé la compétition en 10e position.

« Tout le soutien que nous avons reçu de notre petite communauté, je pense que cela signifie beaucoup. »

— Une citation de  Andi Phillips, la mère d'Eli

Cela montre à quel point la communauté est concernée, conclut-elle.

D’après un texte de Ka’nhehsí:io Deer, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !