•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sipi Flamand élu nouveau chef de Manawan

Le chef élu de la communauté atikamekw de Manawan, Sipi Flamand.

Le chef élu de la communauté atikamekw de Manawan, Sipi Flamand.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Villeneuve

Sipi Flamand est le nouveau chef de la communauté atikamkew de Manawan. Il a récolté 445 voix sur les 778 votes retenus. Il a défait son adversaire, Jean-Roch Ottawa. Une élection qui signifie un changement de garde politique au sein de la communauté.

À 32 ans, Sipi Flamand accède pour la première fois à la chefferie, même s'il a une longue feuille de route politique au sein de la communauté

Je suis impliqué depuis longtemps dans différentes instances et organismes. Je voulais apporter du changement dans ma communauté tout en mettant en valeur la jeunesse, indique celui qui a été vice-chef lors du mandat précédent du chef sortant Paul-Émile Ottawa.

Sur les réseaux sociaux, beaucoup de membres de la communauté de Manawan ont souligné la jeunesse et la nouvelle génération qu'incarne le nouveau chef.

Il reçoit ce nouveau mandat avec honneur. Je suis honoré de la décision des membres de me donner cette responsabilité, confie-t-il en entrevue.

Dès mardi, il compte rejoindre un groupe de jeunes qui se sont lancés dans une expédition pour relier les communautés d'Opitciwan et de Manawan en canot.

Le nouveau chef Flamand croit que son plus gros défi sera de répondre à la crise du logement qui touche la communauté. Selon lui, il manquerait 200 maisons à Manawan, une communauté située à 260 kilomètres au nord de Montréal.

L'ancien chef, Paul-Émile Ottawa, se présentait quant à lui comme conseiller. Il a été élu aux côtés de Claudia Newashish, Glenn Dubé, Ghislain Quitich, Mario Ottawa et Patrice Ottawa, dont ce sera le premier mandat politique.

Jean-Roch Ottawa, le candidat défait, briguait un deuxième mandat après avoir occupé le poste de chef une première fois de 2014 à 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !