•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Journée internationale des peuples autochtones met en avant le rôle des femmes

Une femme autochtone dans un fauteuil roulant qui assiste à la messe du pape.

Le thème de 2022 est le rôle des femmes autochtones dans la transmission des savoirs traditionnels.

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperriere-Roy

Le 9 août marque la Journée internationale des peuples autochtones.

Cette date a été désignée Journée internationale des peuples autochtones en 1995 par une résolution de l'Assemblée générale des Nations unies. Le choix du 9 août vise à commémorer le moment où s'est déroulée la première réunion du Groupe de travail de l'ONU sur les peuples autochtones à cette date en 1982.

Les peuples autochtones représentent 476 millions de personnes vivant dans 90 pays à travers le monde représentant 5 % de la population mondiale. Selon l'UNESCO, ils représentent plus de la moitié de la diversité culturelle mondiale.

En 2022, la journée se déroule sous le thème du rôle des femmes autochtones dans la transmission des savoirs traditionnels.

Selon le Secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, les savoirs des femmes autochtones doivent être protégés puisqu'ils font appel à des questions d'actualité.

« [Les femmes autochtones] défendent l'environnement et les droits humains des peuples autochtones. Pour construire un avenir équitable et durable où personne n'est laissé de côté, nous devons faire entendre la voix des femmes autochtones. »

— Une citation de  Antonio Guterres, Secrétaire générale de l'Organisation des Nations unies

La Déclaration des Nations unies à mettre en œuvre

Dans le cadre de la journée du 9 août, Antonio Guterres appelle les États membres de l'ONU à adopter la Déclaration internationale sur les droits des peuples autochtones.

Au Canada, la mise en œuvre de la déclaration suit son cours. La Loi sur la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones a été adoptée par le Parlement fédéral le 21 juin 2021.

Cela intervient après que le gouvernement fédéral se fut historiquement opposé à la déclaration. Lors du vote sur l'adoption de la déclaration à l'Assemblée générale des Nations unies le 13 septembre 2007, le Canada, la Nouvelle-Zélande, l'Australie et les États-Unis sont les quatre États qui ont voté contre son adoption.

En 2016, le gouvernement Trudeau avait retiré le Canada de la liste des objecteurs permanents à la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones et avait ajouté le pays au nombre des États signataires.

La mise en application de la Déclaration demeure une pierre angulaire de la réconciliation pour plusieurs organisations autochtones.

L'Appel à l'action 43 du rapport final de la Commission de vérité et réconciliation (CVR) demande aux différents ordres de gouvernement au Canada d'adopter et de mettre en œuvre la Déclaration. La CVR considère la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones comme le cadre de la réconciliation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !