•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des membres des Premières Nations honorés pour leurs contributions

Chargement de l’image

Le lieutenant-gouverneur du Québec, Michel Doyon

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Julie Roy

Huit membres des Premières Nations se sont vu remettre la Médaille Premiers Peuples du lieutenant-gouverneur du Québec, jeudi, à l’hôtel du Parlement de Québec.

Lise Bastien, Denys Bernard, Daniel Brière, Pénélope Guay, Ojistoh Horn, Robert Kanatewat, Oscar Kistabish et Loretta Robinson ont reçu l’honneur qui souligne la contribution exceptionnelle de membres des Premières Nations et du peuple inuit.

La Médaille Premiers Peuples vise à souligner [la contribution de] ces femmes et ces hommes autochtones qui, par leur talent, leur travail, leur savoir et leur engagement, sont porteurs d’espoir et d’avenir pour les membres de leur communauté, a déclaré le lieutenant-gouverneur du Québec, Michel Doyon, pendant la cérémonie.

Leurs actions quotidiennes et constantes profitent à leurs nations et renforcent nos communautés. Ils sont des leaders positifs dont les voix s’élèvent et se font rassurantes. Ils sont ces modèles dont toutes les nations ont besoin, a-t-il ajouté.

Issus de différents milieux, les récipiendaires ont été choisis par les membres de leur communauté pour leurs qualités humaines, leur dévouement, leurs réalisations et leur implication, ainsi que pour leur capacité à inspirer et à faire rayonner leur culture au Québec, au Canada et à l’étranger.

Membre de la nation huronne-wendat, Lise Bastien s’est vu honorer pour sa contribution remarquable au milieu de l’éducation, plus particulièrement pour son engagement à assurer aux communautés autochtones le contrôle de leur système éducatif.

De son côté, Denys Bernard s’est affirmé comme un leader important de la nation abénaquise grâce à son dynamisme et à sa vision novatrice. Au cœur du développement de sa communauté, il a œuvré à la mise sur pied de programmes importants pour favoriser le mieux-être de ses concitoyens.

Chargement de l’image

Rangée du haut, de gauche à droite: Lise Bastien, Denys Bernard, Daniel Brière, Pénélope Guay, Ojistoh Horn, Loretta Robinson et Oscar Kistabish. Rangée du bas, de gauche à droite : le député de Chauveau Sylvain Lévesque, le lieutenant-gouverneur du Québec Michel Doyon, Robert Kanatewat et la présidente-secrétaire du Comité consultatif de la Médaille Premiers Peuples (Premières Nations) du lieutenant-gouverneur du Québec, Edith Cloutier.

Photo : Gracieuseté du Bureau du lieutenant-gouverneur du Québec

Daniel Brière, un cinéaste de la nation malécite, a également été récompensé pour son implication et sa volonté de construire des ponts entre les nations afin de permettre une meilleure compréhension mutuelle. Son désir de faire rayonner et de protéger la culture autochtone dans ses œuvres a aussi été salué.

Décrite comme un modèle d’humanisme par ses pairs, Pénélope Guay, de la nation innue, a également été honorée. Favorisant les échanges et le rapprochement entre les peuples, elle s’est démarquée en mettant sur pied un vaste réseau d’entraide au sein de la société québécoise.

La docteure Ojistoh Horn, de la nation mohawk, a été reconnue par ses pairs pour son travail exemplaire en matière de santé publique. Son engagement professionnel et son désir sincère d’aider et de servir sa communauté ont été salués.

Une médaille a été décernée à Robert Kanatewat, de la nation crie. Ce dernier a joué un rôle clé dans la promotion des droits des peuples autochtones. Ses concitoyens le décrivent comme un homme engagé et passionné, un véritable pilier de la communauté.

Président du Centre d'amitié autochtone de Val-d’Or depuis 2009, Oscar Kistabish, de la nation anichinabée, a aussi été célébré. Ayant consacré une partie de sa vie à la mise en valeur de la culture traditionnelle et de la spiritualité autochtones, il est l’un des plus grands ambassadeurs de sa nation auprès de la population québécoise.

Loretta Robinson, de la nation naskapie, a été la dernière à se présenter devant l’audience pour recevoir sa médaille. Leader talentueuse et éloquente, elle s’est démarquée par son apport au milieu de l’éducation et pour son engagement à intégrer l’apprentissage de la culture, de la langue et de l’histoire autochtones dans les enseignements aux étudiants des Premières Nations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !