•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ancien sénateur autochtone Murray Sinclair nommé Compagnon de l’Ordre du Canada

Chargement de l’image

Le sénateur Murray Sinclair a pris sa retraite en janvier dernier.

Photo : The Canadian Press / Fred Chartrand

Radio-Canada

Le sénateur à la retraite qui a présidé la Commission de vérité et réconciliation du Canada sur l'histoire des pensionnats pour Autochtones fait partie des 135 personnes nommées mercredi au sein de l’Ordre du Canada.

M. Sinclair, un Anichinabé du Manitoba, a été récompensé pour sa défense des questions juridiques autochtones et pour son dévouement à la réconciliation entre les populations autochtones et non autochtones du Canada.

Après avoir présidé la Commission de vérité et réconciliation du Canada sur l'histoire des pensionnats pour Autochtones, il a publié son rapport final en 2015.

Récemment, il a été nommé afin de superviser la négociation des indemnisations pour les enfants autochtones retirés de leurs foyers par les services sociaux.

Il a également souligné la bonne direction que prenait le Canada lorsque le gouvernement a instauré une journée nationale pour commémorer la tragédie des pensionnats pour Autochtones. Il a toutefois rappelé que beaucoup de travail restait à faire dans le cadre de la réconciliation et que cela passe notamment par l’éducation.

Avocat avant de devenir sénateur, il a également été le premier juge autochtone au Manitoba et le deuxième à être nommé au pays. Il travaille désormais dans le cabinet manitobain Cochrane Saxberg.

Les récipiendaires seront invités à recevoir leur insigne des mains de la gouverneure générale Mary Simon au cours de cérémonies qui auront lieu à des dates ultérieures.

Plus de 7500 personnes ont été investies de l'Ordre du Canada depuis sa création en 1967.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !