•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce que cache la mort de Joyce Echaquan

Des objets en mémoire de Joyce Echaquan sont posés sur un meuble dans une résidence.

La mémoire de Joyce Echaquan est toujours bien présente dans sa maison familiale, à Manawan.

Photo : Radio-Canada / Marie-Laure Josselin

Radio-Canada

La mort de Joyce Echaquan, en septembre 2020, et le rapport de la coroner sur les événements entourant son décès tragique ont bouleversé le Québec. Ce drame a aussi été l'occasion d'approfondir la réflexion sur les relations entre les Autochtones et les services publics au Québec.

Nos chroniqueuses ont partagé leurs opinions et leur cris du cœur à quelques reprises depuis la mort de cette mère de famille atikamekw qui a partagé ses derniers instants sur Facebook dans un ultime appel à l'aide, en douleur sur son lit d'hôpital.


Melissa Mollen Dupuis revient sur la triste histoire qui a entouré la mort de Joyce Echaquan, à l'Hôpital de Joliette. Cet événement est survenu un an après le dépôt du rapport de la commission Viens, qui s'est justement penchée entre autres sur la discrimination systémique. Pour Melissa, cette situation existe depuis très longtemps au Québec et au Canada envers les Autochtones.

Melissa Mollen Dupuis revient sur la triste histoire qui a entouré la mort de Joyce Echaquan à l'Hôpital de Joliette. Cet événement est survenu un an après le dépôt du rapport de la commission Viens, qui s'est justement penchée entre autres sur la discrimination systémique. Pour Melissa, cette situation existe depuis très longtemps au Québec et au Canada envers les Autochtones.


Une femme innue masquée porte une pancarte de Joyce Echaquan.

Viviane Michel, la présidente de Femmes autochtones du Québec, à la manifestation du 3 octobre 2020 dénonçant la mort de Joyce Echaquan.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Paul

Depuis le décès tragique de Joyce Echaquan, de nombreuses initiatives de mobilisation citoyenne montrent au monde entier [...] que le racisme systémique tue, quoi qu’en disent certains élus et une poignée d’obsédés de la sémantique et des étiquettes qui se refusent à en admettre l’existence. >> Pour lire la chronique Être, c’est être perçu, d'Edith Bélanger


La bâtisse et le stationnement du CLSC de Joliette.

Le CLSC de Joliette a défrayé les manchettes après qu'une femme atikamekw eut dit avoir été victime de discrimination de la part de deux infirmières.

Photo : Radio-Canada

Le but d’une formation sur la sensibilisation aux enjeux culturels n’est pas de pallier l’insensibilité et le manque de jugement. Elle ne remplace pas non plus l’empathie ni les aptitudes sociales qui sont pourtant des prérequis essentiels à la profession d’infirmière. >> Pour lire la chronique Savoir ne suffit pas, d'Edith Bélanger


En utilisant l'exemple de Joyce Echaquan, Michèle Audette explique comment le droit à la santé est directement relié au droit à la sécurité.

En utilisant l'exemple de Joyce Echaquan, Michèle Audette explique comment le droit à la santé est directement relié au droit à la sécurité.


Melissa Mollen Dupuis revient sur les audiences de l'enquête publique sur la mort de Joyce Echaquan et sur les témoignages qu'on a pu y entendre.

Melissa Mollen Dupuis revient sur les audiences de l'enquête publique sur la mort de Joyce Echaquan et sur les témoignages qu'on a pu y entendre.


Des centaines de personnes entassées au parc Jean-Béliveau

Des centaines de personnes ont arboré le mauve, la couleur favorite de Joyce Echaquan, lors d'un rassemblement imposant au parc Jean-Béliveau à Trois-Rivières mercredi.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

La couverture médiatique du décès de Joyce Echaquan a été énormément éprouvante. On nous écoutait enfin, on débattait dans l’espace public du racisme systémique. Mais c’est justement ça. On débattait. Dans l’espace public. Et c’est encore le cas aujourd’hui. >> Pour lire la chronique Je ne ferai pas de chronique sur Joyce Echaquan, de Kijâtai-Alexandra Veillette-Cheezo

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !