•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marjolaine Étienne élue présidente de Femmes autochtones du Québec

Marjolaine Étienne dehors en hiver.

Marjolaine Étienne est la nouvelle présidente de Femmes autochtones du Québec. Elle succède à Viviane Michel, en poste depuis neuf ans.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Marjolaine Étienne est la nouvelle présidente de Femmes autochtones du Québec (FAQ). Elle succède à Viviane Michel, qui a occupé ce poste pendant neuf ans (Nouvelle fenêtre).

Marjolaine Étienne, une Innue de Mashteuiatsh, a été élue dimanche à la tête de FAQ. Quatre candidates se présentaient à la succession de Mme Michel. En plus de Mme Étienne, Tania Rock-Picard, une Innue de Pessamit, Mary Jane Hannaburg, une Kanien'kehá:k de Kanesatake, et Caroline Einish, une Naskapie de Kawawachikamach, étaient également en lice.

L’annonce de l’élection de Mme Étienne a été faite par voie de communiqué. Mme Étienne souhaite mener à bien la mission et le mandat qui lui ont été confiés par les déléguées lors de l’assemblée générale annuelle de Femmes autochtones du Québec .

Durant l’assemblée, les membres de Femmes autochtones du Québec et le Conseil des élues ont voulu reconnaître l’apport de Viviane Michel à la cause des femmes autochtones au cours de sa présidence. Mme Michel avait été élue à son poste en 2012.

Nous lui souhaitons bonne continuation dans ses projets à venir et nous la remercions pour ce bel héritage qu’elle lègue à toutes les femmes et filles autochtones, dont la vie a été marquée par ses neuf années de présidence à FAQ,  a mentionné Claudette Dumont-Smith, directrice générale de l'organisme, par voie de communiqué.

Mme Étienne vient aussi d’être nommée présidente du conseil d’administration du Fonds de contributions volontaires des Nations unies pour les peuples autochtones.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !