•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Cris se lancent dans la construction immobilière au centre-ville de Montréal

Un arête de l'édifice est creusée en forme de canot posé debout.

La tour Odea Montréal aura 26 niveaux. Elle sera située aux frontières du Vieux-Montréal, du centre-ville et de Griffintown.

Photo : Gracieuseté de Creeco/Cogir

Radio-Canada

La Nation crie du Québec investit dans le développement immobilier aux portes du centre-ville de Montréal. Les plans d'une tour de 26 étages avec des condos, des espaces locatifs et commerciaux ont été dévoilés la semaine dernière.

Odea Montréal, qui sera construite à la sortie de l'autoroute Bonaventure, comporte une forme massive de canot stylisé sur son côté sud et intègre plusieurs éléments de la culture et de la langue cries, indique Derrick Neeposh, président de Creeco, la branche d'investissement de la Nation crie.

L'immeuble sera situé dans le Vieux-Montréal sur le boulevard Robert-Bourassa au coin de la rue Ottawa, juste à l'une des entrées principales du centre-ville.

« L'idée de départ, c'est que nous dépensons habituellement beaucoup d'argent dans le Sud pour des avocats, des consultants, etc. Là, on veut renverser la tendance en créant de la richesse au Sud, mais au profit du Nord cette fois. »

— Une citation de  Derrick Neeposh, président de Creeco

Développé en partenariat avec Cogir, un promoteur immobilier bien établi dans la province, le projet de 100 millions $ comprendra 435 unités résidentielles (264 logements locatifs et 171 unités de condos haut de gamme à vendre). Il comprendra également plus de 10 000 pieds carrés de locaux commerciaux, des espaces verts et deux piscines sur le toit, selon le communiqué de presse.

Des hommes, pelle à la main, sur le chantier.

Le projet est un partenariat entre Creeco, par sa filiale Eeyou Eenou Realty Properties, et Cogir Immobilier. La firme Lemay et l'architecte autochtone Douglas Cardinal ont conçu l'immeuble.

Photo : Gracieuseté de Creeco/Cogir

Clin d'œil de l'Histoire

Ironiquement, la tour Odea Montréal sera située le long d'un axe commémorant feu Robert Bourassa, ancien premier ministre du Québec et personnage très controversé chez les Cris, ce qui n'échappe pas à Neeposh. Nous n'avons pas eu notre mot à dire sur le nom du boulevard Robert-Bourassa, a-t-il souligné en référence au changement de nom du boulevard dans le cadre de sa modernisation.

M. Bourassa, qui était premier ministre du Québec dans les années 1970, est à l'origine d'un développement hydroélectrique massif et inopiné en territoire cri. Les Cris ont poursuivi le gouvernement Bourassa en justice et ont finalement gagné, et il s'est ensuivi un règlement négocié qui a mené à la signature de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois en 1975.

Ce traité aura finalement permis à la Nation crie de devenir la puissance économique qu'elle est aujourd'hui.

Les Cris sont propriétaires du terrain où sera construit Odea Montréal depuis 1995.

« Je suis fier de voir ma nation contribuer à la silhouette de Montréal avec un projet innovant et avant-gardiste. »

— Une citation de  Mandy Gull-Masty, grande cheffe de la Nation crie au Québec

La symbolique du canot

La conception du bâtiment est le fruit d'une collaboration entre la firme d'architectes Lemay et l'architecte autochtone Douglas Cardinal.

Le canot représente la technologie incroyablement créative qui a permis la communication, les échanges et le commerce, non seulement pour les peuples autochtones de l'île de la Tortue, mais aussi pour les voyageurs européens qui l'ont adoptée, a déclaré M. Cardinal dans un courriel.

Ce dernier, qui est l'architecte du Musée canadien de l'histoire à Gatineau, a travaillé dans le passé avec les Cris. Il a notamment conçu l'Institut culturel cri Aanischaaukamikw à Oujé-Bougoumou et a participé à la conception du village d'Oujé-Bougoumou, situé à 700 km de route au nord de Montréal.

La préparation du terrain pour la construction est déjà en cours et Odea Montréal devrait être terminée au printemps 2024. Les préventes de copropriétés devraient, quant à elles, débuter en mars 2022.

D'après un article de Susan Bell, CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !