•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un député du NPD critique les propos de Jean Chrétien sur les pensionnats

Charlie Angus en point de presse.

Charlie Angus, député de Timmins—Baie James.

Photo : Radio-Canada / Zacharie Routhier

La Presse canadienne

La sortie de Jean Chrétien à l'émission Tout le monde en parle, dimanche soir, a fait plus que sourciller le député néo-démocrate Charlie Angus.

Celui-ci ne croit tout simplement pas l'ancien premier ministre quand il dit qu'il ne savait rien des atrocités commises contre les enfants autochtones dans les pensionnats.

M. Chrétien a fait cette déclaration alors qu'il passait à l'émission diffusée à l'antenne de Radio-Canada pour y vanter un nouvel ouvrage qu'il a signé. Le livre s'intitule Mes nouvelles histoires.

M. Angus, qui se présentait à une conférence de presse à Ottawa, lundi matin, avec des survivants du pensionnat Sainte-Anne, a cité une lettre envoyée à M. Chrétien en 1968 alors qu'il était ministre fédéral des Affaires indiennes.

Cette lettre, écrite à la main par un enseignant de Sainte-Anne, raconte les crimes commis à ce moment-là. Le député Angus dit qu'il est « scandaleux » que M. Chrétien tente maintenant de se « disculper».

Selon M. Angus, M. Chrétien, à l'époque, a simplement choisi d'ignorer les appels de ceux qui dénonçaient les horreurs commises.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !