•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux quêtes pour découvrir des personnages autochtones aux Fêtes de la Nouvelle-France

Un homme en habit traditionnel huron-wendat dans une forêt.

Steeve Gros-Louis, lors d'une capsule explicative sur le chef huron-wendat Kondiaronk.

Photo : Fêtes de la Nouvelle-France

Le Vieux-Québec se transformera en lieu de découverte de l’histoire de la Nouvelle-France du 5 au 15 août prochain. Sept quêtes sont proposées afin d’en apprendre davantage sur des personnages qui ont vécu à cette époque.

Les Fêtes de la Nouvelle-France proposent cette année de découvrir deux personnages autochtones, soit Kondiaronk et Donnacona qui seront personnifiés par Vincent Sioui et Andawa Laveau, deux Hurons-Wendat, lors d’une chasse au trésor.

De la porte Saint-Jean jusqu'au quartier du Petit Champlain, les participants auront la tâche d’aider chacun des personnages à retourner à leur époque. L’objectif est de faire découvrir des personnages variés représentatifs de différentes réalités à l’époque de la Nouvelle-France.

Les autres personnages à découvrir sont Marie-Anne Barbel, Olivier Le Jeune, Marie Rollet, Jean Talon et Pierre Dugua de Mons. Chaque quête peut prendre entre 20 et 60 minutes, précise le directeur de la programmation des Fêtes de la Nouvelle-France, Alexis Ferland.

Deux hommes en costume d'époque.

Les Fêtes de la Nouvelle-France en mode chasse au trésor

Photo : Radio-Canada / Tanya Beaumont

L’implication des Autochtones à l’époque

Alexis Ferland ajoute que cette activité permet de prendre le temps de mieux raconter l'influence que ces personnages et leurs communautés ont eue dans l’histoire de la Nouvelle-France.

Deux Hurons-Wendat ont été impliqués dans la conception des quêtes de Kondiaronk et Donnacona, soit Steeve Gros-Louis et Denis Gros-Louis. Ils ont préparé sept capsules vidéo que les participants devront débloquer tout au long du trajet.

J’ai une grande admiration pour Kondiaronk; si on me donnait une machine à voyager dans le temps, ce serait lui que je voudrais aller voir, confie Steeve Gros-Louis, propriétaire du restaurant Sagamité.

Il explique que ce chef huron-wendat a joué un rôle important lors de la signature de la Grande Paix de Montréal de 1701, en ralliant de nombreuses nations autochtones pour que le commerce se fasse de façon harmonieuse.

Denis Gros-Louis, directeur général du Conseil en éducation des Premières Nations, souligne l’apport important des Autochtones dans la création du Canada dès l’arrivée des Français au Québec par leur générosité, leur accueil, leur collaboration et leurs conseils.

Découvrir les communautés autochtones

Tourisme Autochtone Québec (TAQ) est partenaire de ces quêtes dans le but de faire connaître aussi le Québec autochtone d’aujourd’hui aux participants de cette activité.

De l’information à propos des 55 communautés et 11 nations autochtones sera disponible à différents endroits afin d’informer les gens qu’il est possible d’ajouter une expérience chez les Premières Nations ou chez les Inuit lors de leur prochain voyage au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Divertissement