•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le fédéral investit 40 millions dans un projet de port à Qikiqtarjuaq, au Nunavut

Un navire au milieu d'une étendue d'eau.

Faute de port en eaux profondes, les navires de ravitaillement doivent jeter l'ancre dans la baie de Frobisher et déposer les conteneurs maritimes sur des barges.

Photo : Radio-Canada / David Gunn

Radio-Canada

Le gouvernement Trudeau investit 40 millions de dollars dans le développement d'un port à Qikiqtarjuaq, au Nunavut, qui servira notamment à l'industrie de la pêche en haute mer.

Une fois construit, ce port, longtemps réclamé par la communauté de Qikiqtarjuaq, desservira les régions du détroit de Davis et de la baie de Baffin.

Ce port offrira un choix supplémentaire aux navires de pêche qui déchargent leurs cargaisons dans le Nunavut, peut-on lire dans un communiqué publié par Ottawa mercredi.

À l'avenir, le port pourrait également remplir un rôle de réapprovisionnement local en marchandises et servir à d'autres types d'usagers, comme les navires de tourisme.

Une citation de :Extrait du communiqué du ministère des Transports

Le président de l'association Qikiqtani Inuit, P.J. Akeeagok, qui s'est longtemps battu pour ce projet, a déclaré que le port créerait également des occasions de vente de crevettes et de turbot localement au Nunavut.

En investissant dans les ports, [...] nous collaborons avec les Inuit pour renforcer les communautés et améliorer des vies, ajoute la ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna.

Cette dernière a fait l'annonce de ce financement au nom du ministre des Transports, Omar Alghabra.

Entre-temps, les travaux de construction d'un port en eaux profondes vont toujours bon train à Iqaluit, malgré certaines complications engendrées par la pandémie de COVID-19.

Une barge devant les grues du port installées sur la rive.

La construction du port en eaux profondes d'Iqaluit se poursuit pendant que les navires de ravitaillement sont déchargés par des barges.

Photo : Radio-Canada / David Gunn

Du financement pour le traitement de l'eau

D'autres projets au Nunavut recevront un financement d'Ottawa.

Le projet de modernisation de l'usine de traitement des eaux usées de Rankin Inlet recevra 225 000 dollars, qui serviront notamment à produire des études de planification.

Le gouvernement fédéral accorde également 1,8 million de dollars aux projets de construction d'usines de traitement de l'eau dans les collectivités d'Arctic Bay, de Grise Fiord, de Pond Inlet, de Rankin Inlet et de Sanikiluaq.

Avec une meilleure eau potable et des systèmes de gestion des eaux usées, les Inuit peuvent obtenir de meilleurs résultats tant pour la communauté que pour l'environnement, s'est réjoui Natan Obed, président de l'organisme national inuit Tapiriit Kanatami.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !