•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La moitié des Autochtones pleinement immunisés contre la COVID-19

Le ministre des Services aux Autochtones, Marc Miller.

Le ministre des Services aux Autochtones, Marc Miller, a fait état de chiffres encourageants lors de sa mise à jour hebdomadaire sur la pandémie mercredi.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

Le taux de vaccination contre la COVID-19 des résidents des communautés autochtones atteint 77 % pour une première dose et 49 % pour une deuxième dose.

Il reste encore des défis à relever, cependant, la baisse du nombre de cas et l’augmentation des vaccins sont très encourageantes, a déclaré mercredi le ministre des Services aux Autochtones, Marc Miller, lors de sa conférence de presse hebdomadaire sur la pandémie.

Chez les Premières Nations, le taux de vaccination pour une première dose s’établit à 82 %. En date du 18 juin, un total de 588 916 doses de vaccin avaient été administrées aux personnes âgées de 12 ans et plus dans 687 Premières Nations et communautés inuit. De ce nombre, 227 408 étaient des secondes doses.

Marc Miller a aussi fait le point sur l’éclosion de COVID-19 de la Première Nation de Kashechewan, dans le Nord de l’Ontario. Pour l’heure, 87 cas sont actifs et 215 personnes sont considérées comme guéries. Depuis le mardi 15 juin, le nombre de cas actifs a chuté de 65 %, un dénouement que le ministre Miller attribue au leadership du chef Leo Friday.

Les nouvelles du Nunavut sont tout aussi positives, a ajouté Marc Miller, rappelant que la région, maintenant exempte de cas actifs, luttait contre une éclosion depuis la mi-avril. Dimanche, le Grand-Nord comptait huit cas actifs de COVID-19, tous à Iqaluit.

Avec les informations de La Presse canadienne, et CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !