•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Motion unanime à Ottawa pour le financement des fouilles près des pensionnats

Le chef du Bloc Québécois Yves-François Blanchet

Le chef bloquiste Yves-François Blanchet a déposé sa motion en direct de la Maison amérindienne de Mont-Saint-Hilaire, dans sa circonscription de Beloeil-Chambly (archives).

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

La Presse canadienne

La Chambre des communes adopte à l'unanimité une motion visant à exiger du gouvernement fédéral qu'il finance les fouilles sur les sites de pensionnats pour Autochtones.

La motion déposée par le Bloc québécois lundi – Jour national des peuples autochtones –, demande plus largement à Ottawa d'engager le financement nécessaire à la réalisation de tous les appels de la Commission de vérité et réconciliation.

Un problème technique a forcé le chef du Bloc, Yves-François Blanchet, à répéter sa motion dans les deux langues officielles du Canada. Elle a finalement été adoptée sans opposition par tous les députés, non sans une remontrance du conservateur Gérard Deltell, qui a rappelé de toujours avoir l'équipement approprié en main lorsque les élus travaillent à distance.

La motion bloquiste a été élaborée en collaboration avec diverses assemblées qui représentent les Premières Nations et les Inuit, et a été présentée lundi, lors de la Journée nationale des peuples autochtones.

Elle exige que les communautés autochtones disposent des moyens techniques et scientifiques nécessaires à l'identification des sites, à la mise en place des registres ainsi qu'à la recherche historique et à la commémoration des victimes qui auraient péri dans les pensionnats autochtones.

Elle demande également au gouvernement fédéral qu'il oblige toutes les communautés religieuses qui ont participé au système des pensionnats à donner accès à leurs archives pertinentes aux chercheurs, aux communautés autochtones et aux survivants et à leurs familles.

Finalement, la motion affirme qu'il est urgent de donner suite à l'appel à l'action numéro 82 de la Commission de vérité et réconciliation qui prévoit la construction d'un monument national à la mémoire des victimes des pensionnats à Ottawa.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !