•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

12 nouveaux refuges autochtones d’urgence verront le jour à travers le Canada

Marc Miller.

Grâce à ce nouvel investissement d'Ottawa, le nombre total de refuges du réseau de SAC s'élèvera à 58 d'ici 2024-2025.

Photo : Adrian Wyld

Radio-Canada

Ottawa a annoncé jeudi un investissement de 85 millions de dollars qui servira à construire et à soutenir le fonctionnement sur cinq ans nouveaux refuges d’urgence pour les Autochtones survivants de situations de violence familiale. Jusqu'à 10,2 millions de dollars y seront investis annuellement par la suite.

L’initiative présentée conjointement par le ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, Ahmed Hussen, et par le ministre fédéral des Services aux Autochtones, Marc Miller, permettra d’ajouter 12 nouveaux refuges au réseau existant dont Services aux Autochtones (SAC) dispose pour les femmes, les enfants et les personnes des minorités sexuelles et de genre.

Construits en partenariat avec 12 communautés autochtones, ces refuges seront entièrement dirigés par des Autochtones. Ils offriront des services de soutien adaptés à la culture, en plus de fournir un lieu d’hébergement aux survivants de violence familiale.

Les communautés nordiques, éloignées et isolées sont confrontées à de nombreux défis particuliers lorsqu’il s’agit de fournir les services et le soutien nécessaires aux personnes qui fuient la violence et les abus, a déclaré Daniel Vandal, ministre des Affaires du Nord.

Ce financement pour la construction et l’exploitation de 12 nouveaux abris aidera les femmes, les enfants et les personnes 2SLGBTQQIA+ autochtones en leur donnant un endroit sûr où aller et les ressources culturellement adaptées dont ils ont besoin pour reconstruire leur vie., a-t-il ajouté.

Ottawa considère que cet investissement constitue un élément essentiel de la réponse du fédéral à l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

Il y voit également une contribution importante au plan d'action national visant à mettre fin à la violence contre les femmes autochtones et les minorités sexuelles et de genre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !