•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accident de la route : Manawan pleure deux de ses membres

Des maisons rouges et bleues sont vues aux abords d'une route. Elles semblent être situées en banlieue ou en campagne.

La communauté Atikamekw de Manawan

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un père et son fils, de la communauté atikamekw de Manawan, sont morts mercredi soir à la suite d’un accident survenu sur le chemin Manawan, la route qui relie la communauté et le village de Saint-Michel-des-Saints et qui est réputée dangereuse.

En fin de soirée mercredi, le père aurait perdu le contrôle de son véhicule près d'un pont et se serait retrouvé à l'eau, relate le chef de Manawan, Paul-Émile Ottawa, au bout du fil.

Une enquête est toujours en cours pour déterminer les circonstances exactes de l'accident.

L'ambiance est lourde et à la tristesse aujourd'hui à Manawan, ajoute le chef. Surtout que nous avons vécu une année 2020 difficile. Les effets du confinement pèsent lourd sur la santé mentale des gens.

Une route dangereuse

Ce drame nous rappelle à quel point la route entre Manawan et Saint-Michel-des-Saints est dangereuse et nécessite qu’on y porte une attention particulière, peut-on lire dans un communiqué du Conseil des Atikamekw de Manawan, paru jeudi.

Au moins 30 personnes de Manawan ont perdu la vie sur cette route, estime le chef Ottawa.

Et c'est sans compter les travailleurs forestiers et les gens d'ailleurs qui y sont décédés, poursuit-il. Pour vous donner une idée, chaque détour de la route porte le nom d'un travailleur forestier qui est décédé.

M. Ottawa souligne que des discussions sont toujours en cours avec le ministère des Transports du Québec pour le début de travaux de réfection sur le chemin Manawan, qui est la seule route par laquelle est accessible la communauté.

La sécurité routière sur la route de Manawan nous préoccupe depuis longtemps. Lorsqu’il est question de sécurité, il est de notre devoir de tout mettre en œuvre pour éviter qu’un nouveau drame ne survienne.

Une citation de :Paul-Émile Ottawa, chef de Manawan, dans un communiqué

D'après le chef Ottawa, un budget de 40 millions de dollars serait prévu afin d'accomplir ces travaux.

M. Ottawa espère cependant que les ponts présents sur la route pourront également être reconstruits afin qu'ils soient à voies doubles. Actuellement, cela n'est pas prévu dans le budget établi avec le ministère des Transports.

Je suis optimiste et j'ai bon espoir que les autorités vont être ouvertes et sensibles à nos demandes pour améliorer la sécurité, affirme toutefois le chef Ottawa.

Dans son communiqué, le Conseil des Atikamekw de Manawan rappelle que de l’aide psychologique est disponible pour les membres de la communauté aux Services sociaux Onikam au 819 971-1417, pendant la journée, ou au 819 971-1919, pour les urgences 24 heures sur 24.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !