•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rapport Laurent : Québec « en faveur » d'une plus grande autonomie des Autochtones

Lionel Carmant en gros plan.

Lionel Carmant est ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

En réaction au dévoilement du rapport de la commission Laurent, le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, a assuré que ses collègues et lui étaient « tout à fait en faveur » d'une plus grande autonomie des Autochtones en matière de protection de la jeunesse.

Nous sommes tout à fait en faveur de ce concept et nous allons continuer de travailler en ce sens, a affirmé le ministre Carmant en conférence de presse, mardi matin.

Le rapport de la commission Laurent recommande notamment de permettre aux dirigeants autochtones de créer leurs propres lois sur la protection de la jeunesse et de la famille et de reconnaître la compétence des dirigeants autochtones dans l'exécution et le contrôle de ces lois.

J'ai des discussions avec mon collègue Ian Lafrenière [ministre responsable des Affaires autochtones] régulièrement. On doit rencontrer les chefs afin de leur proposer de travailler avec eux sur une plus grande autonomie dans la protection de la jeunesse et dans le soin des jeunes, a ajouté M. Carmant.

Le secrétariat aux Affaires autochtones fera par ailleurs partie du groupe d'action interministériel, annoncé par le premier ministre lundi, qui devra suivre la mise en application des recommandations du rapport de la Commission.

Nomination du commissaire adjoint à l'étude

Les nominations d'un commissaire au bien-être et aux droits des enfants et de son adjoint dédié aux questions entourant les enfants autochtones demeurent à être analysées, selon le ministre Carmant.

Ça va être à l'étude, dit-il. Comment peut-on nommer ce commissaire et ce commissaire adjoint? Nous allons le voir en discutant avec mes différents collègues.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !