•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« C'est peut-être le début de la fin » de la pandémie, affirme le ministre Miller

Marc Miller en conférence de presse.

Marc Miller a assuré que la vaccination allait bon train dans les communautés autochtones du Nord.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Les nouvelles semblent bonnes dans les communautés autochtones, dans le cadre de la lutte contre la COVID-19. Selon le ministre des Services aux Autochtones, Marc Miller, « ce n'est pas la fin [de la pandémie], mais peut-être le début de la fin ».

Dans le cadre d'un point de presse tenu mercredi matin, le ministre Miller a précisé que l'on comptait encore 3508 cas actifs de COVID-19 chez les Premières Nations, pour un total de 15 894 cas confirmés depuis le début de la pandémie, en plus de 144 décès liés à la maladie.

Toujours selon M. Miller, la diminution du nombre de cas suggère que les mesures strictes mises en place semblent fonctionner.

Ce n'est pas le temps de baisser la garde!

Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones

D'ailleurs, la campagne de vaccination continue de battre son plein dans les communautés isolées et du Nord canadien, celles-ci ayant généralement reçu des doses du vaccin de l'entreprise Moderna, dont la livraison n'est touchée par aucun retard, contrairement à Pfizer.

Au total, 37 00  personnes vivant dans des communautés autochtones ont reçu au moins une dose d'un vaccin contre la COVID-19, a précisé le ministre Miller. Au Québec, notamment, 18 680 doses ont été administrées dans 22 communautés.

Garder le cap sur l'automne

Malgré le ralentissement des livraisons de Pfizer, qui ont forcé les gouvernements provinciaux à revoir leurs plans de vaccination, Marc Miller assure que le gouvernement fédéral garde le cap : Toute personne souhaitant être vaccinée pourra l'être d'ici l'automne 2021, a-t-il déclaré.

À noter, toutefois, que plusieurs ministres fédéraux, ainsi que le premier ministre Justin Trudeau, ont précédemment évoqué le mois de septembre comme date limite pour la vaccination de tous les Canadiens souhaitant être vaccinés, sans donner de date précise.

La protection des communautés autochtones passe aussi par des investissements à plus long terme, a poursuivi le ministre Miller, notamment du côté de la construction de logements, de nombreux Autochtones vivant à plusieurs dans des lieux de petite taille, ce qui nuit grandement à la possibilité de pratiquer la distanciation physique, et augmente ainsi les risques de transmission du virus.

Enfin, le ministre Miller participera, dès mercredi, à deux jours de rencontres, d'échanges et de dialogue sur la question du racisme systémique au sein des divers réseaux de soins de santé du pays.

Les ministres de la Santé des provinces et territoires ont notamment été invités à l'événement qui devrait rassembler plus d'une centaine de personnes d'un océan à l'autre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !