•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Google rend hommage à la militante autochtone Elizabeth Peratrovich

Un dessin représentant Elizabeth Peratrovich parlant derrière un lutrin alors qu'il se trouve un dessin traditionnel d'aigle derrière elle.

Le logo revisité rendant hommage à Elizabeth Peratrovich a été réalisé par l'artiste Michaela Goade de la nation Sitka.

Photo :  Capture d’écran

Radio-Canada

Google a modifié son logo mercredi afin de rendre hommage à la militante pour les droits de la personne et des Autochtones Elizabeth Peratrovich, une Autochtone de l’Alaska.

Elizabeth Peratrovich, née en 1911 et décédée en 1958, faisait partie de la nation Tlingit, située au sud-ouest de l'Alaska.

Son travail a permis l’adoption, en 1945, de la première loi antidiscrimination des États-Unis.

Google a choisi le 30 décembre pour afficher ce doodle (nom donné aux logos revisités de Google) puisque cette date correspond au jour où Elizabeth Peratrovich et son mari, lui aussi un Autochtone, se sont heurtés à un panneau indiquant Aucun Autochtone permis devant un établissement.

C'est cet événement qui a motivé Elizabeth Peratrovich à lutter pour le respect des droits des Autochtones.

Merci, Elizabeth Peratrovich, pour avoir aidé à construire les fondations d’un avenir plus équitable, a écrit le géant du web dans un communiqué.

Le doodle a été réalisé par l'artiste autochtone Michaela Goade, issue de la nation Sitka, aussi située en Alaska.

J'ai grandi en entendant régulièrement le nom d'Elizabeth Peratrovich. Je l'ai toujours admirée pour sa force, son intelligence, son courage et sa compassion, a écrit l'artiste dans le communiqué de Google.

Elizabeth Peratrovich est par ailleurs la première femme autochtone à figurer sur une pièce de monnaie américaine. Une pièce d'un dollar dorée à son effigie a été créée cette année.

Depuis 1988, l’État de l’Alaska souligne le jour d’Elizabeth Peratrovich tous les 16 février.

Google a également annoncé que son organisation philanthropique, Google.org, fera don de 1 250 000 dollars américains au National Congress of American Indians, qui représente les communautés autochtones des États-Unis.

Ces fonds permettront notamment de soutenir les entreprises autochtones touchées par la pandémie, a précisé Google.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !