•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vie de Stanley Vollant racontée en livre audio

Photo du Dr Stanley Vollant.

Le Dr Stanley Vollant fait l'objet d'un livre audio tiré du récit biographique de Mathieu-Robert Sauvé.

Photo : Radio-Canada

Un récit biographique portant sur la vie du chirurgien innu Stanley Vollant est maintenant disponible en livre audio. Lu par le comédien Charles Bender, Dr Stanley Vollant : mon chemin innu est aussi commenté sous un nouvel éclairage par le principal intéressé.

Son existence est bien loin d’un long fleuve tranquille pourtant, à 55 ans, le Dr Vollant n’a qu’une biographie publiée à son sujet. Un récit biographique, pour être plus précis, écrit par le journaliste Mathieu-Robert Sauvé et publié aux Éditions MultiMondes en 2013.

Un jour peut-être son histoire sera portée au grand écran, mais en attendant Radio-Canada adapte le contenu de cet ouvrage de 148 pages en livre audio.

Le désespoir. Le 14 août 2007, vers 15 heures, Stanley Vollant est assis au sous-sol de sa maison d’Ottawa, dans le quartier de Finley Creek. Il tient une carabine pointée vers sa bouche et s’apprête à appuyer sur la gâchette. Il veut mourir.

Les premières lignes lues par Charles Bender donnent froid dans le dos et font craindre le pire. Mais la mort attendra.

11 novembre 2020. Au bout du fil, le Dr Vollant est volubile et de belle humeur. Il est surtout heureux d’avoir pris la bonne décision et d’être toujours en vie.

Il parle de la COVID, de Joyce Echaquan, de politique et d’espoir, celui-là même qui lui a permis de traverser sa tumultueuse existence.

Et il revient sur le contenu du livre qui lui est consacré.

Mon enfance; Mon école; Ma carrière; Mon identité; Mon chemin. De chapitre en chapitre, le tout premier chirurgien autochtone du Québec raconte ses malheurs, ses échecs, son courage, ses prouesses, ses succès.

Le livre audio Dr Stanley Vollant : mon chemin innu est disponible sur l'application OHdio et sur le site de Radio-Canada.

De l’espoir en ces jours gris

Il explique aussi la raison pour laquelle il a accepté que son histoire soit reprise en livre audio. Parce que plusieurs personnes l’ont lue et ont trouvé cette lecture inspirante, dit-il en ajoutant que ça les a aidés à traverser de mauvais moments.

Le livre donne un exemple de résilience, un exemple de courage, un espoir. À ce propos, il cite une phrase qui revient régulièrement.

Dans la noirceur la plus profonde, n’oublie jamais que le soleil finit par se lever.

Une citation de :Stanley Vollant

Le médecin de Pessamit pense aussi que son récit donne une ouverture sur l’Autochtone pour des non-Autochtones.

Voir les Autochtones, dont certains ont traversé des vies difficiles, sous un autre jour, c’est ce que souhaitait le Dr Vollant.

Il précise que ce produit rend grandement service à plusieurs personnes. Pis dans ce temps-ci, y’en a pas mal qui passent de mauvais moments, en parlant de la crise sanitaire qui accable actuellement la planète.

Le lecteur Charles Bender a ressenti un certain malaise avec l’interprétation de quelques passages de l’ouvrage, écrit il y a déjà sept ans par une tierce personne, non autochtone.

Mais rien n’a été modifié pour le livre audio, sinon que le Dr Stanley Vollant commente et réinterprète des extraits selon sa vision d’aujourd’hui.

Révélation de fin d’entrevue

Ça donne le goût à l’acteur principal d’écrire un tome deux, de son propre cru, révèle Stanley Vollant.

La suite raconterait les 6000 km parcourus dans le cadre d'Innu Meshkenu, les dizaines de milliers de personnes rencontrées, ses réflexions sur le chemin innu et ce que tout cela a changé en lui.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !