•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Desjardins et Wemotaci s'associent pour favoriser l'entrepreneuriat autochtone

Vue d'architecte du centre pour entrepreneurs de Wemotaci.

Le centre pour entrepreneurs de Wemotaci doit ouvrir ses portes le mois prochain.

Photo : Wemotaci

La communauté atikamekw de Wemotaci, en Mauricie, pourra mener à bien son projet de centre pour entrepreneurs en développement depuis plusieurs années; la Caisse Desjardins de La Tuque a en effet annoncé mardi un don de 100 000 $ pour terminer la construction du bâtiment.

Selon Adam Jourdain, le directeur général de la Corporation de développement économique Nikanik de Wemotaci, la construction du centre d’affaires est évaluée à 1,4 million de dollars.

Nous avons finalisé l’entente avec Desjardins dernièrement; il n’y a aucun danger pour que le centre d’affaires ne se construise pas… Il doit être terminé d’ici un mois, mentionne-t-il au bout du fil.

Desjardins est notre institution financière, au Conseil… Et nous cherchons toujours des opportunités. Quand nous avons vu le fonds de 100 millions pour le développement régional (mis sur pied par Desjardins), nous nous sommes dépêchés de faire une demande, a encore indiqué M. Jourdain, qui précise que Wemotaci est la première communauté autochtone à recevoir des sommes provenant de ce fonds.

À Wemotaci, il n’y a pas de place pour nos entrepreneurs… Même nous, la Corporation de développement économique, nous sommes dans les bureaux du Conseil, mais les bureaux réservés aux services de la santé mentale. On ne cadre pas du tout, où nous sommes. Et nous nous sommes rendu compte que nous avions tous besoin de la téléphonie, de l’Internet. Toutes les entreprises avaient des besoins; voilà d’où est venue l’idée de disposer d’un endroit où on pourra partager les frais.

M. Jourdain mentionne par ailleurs que des projets évalués à 164 millions sont en cours de réalisation, dans la communauté. Nous sommes en plein boum économique.

À la Caisse Desjardins de La Tuque, le directeur général Johann Thiffault explique que Wemotaci est une communauté proactive, et qu’il y a toujours plusieurs projets en développement, y compris auprès d’autres communautés autochtones de la région et d’ailleurs au Québec.

Certains obstacles demeurent, cependant, notamment une disposition de la Loi sur les Indiens qui impose un frein au financement hypothécaire pour les Autochtones, ce qui réduit la gamme des services pouvant être offerts par les institutions financières.

M. Thiffault juge toutefois que la question du financement fait l’objet d’un travail constant, et que le dossier est en développement, en constante évolution.

On sent que les choses bougent, ajoute-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !