•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entreprise autochtone célèbre la culture du hockey dans les Premières Nations

Une fillette qui porte un T-shirt Smudge the Blades sur un terrain de hockey.

Smudge the Blades crée des vêtements de hockey qui célèbre la culture des Premières nations.

Photo :  courtoisie / Harlan Kingfisher

Radio-Canada

Un Autochtone du nord de la Saskatchewan, Harlan Kingfisher, a lancé son entreprise de vêtements il y a deux mois et a décidé d'en partager les bénéfices avec les jeunes des Premières Nations.

Harlan Kingfisher a fondé l’entreprise d’habillement Smudge the Blades, qui vend des chandails, des casquettes et des t-shirts dans un magasin en ligne.

Spécialisés dans la culture du hockey, ses produits revendiquent fièrement les origines autochtones de l’entreprise. Sur les vêtements, il est possible de lire le nom de la marque en caractères syllabiques cris, ou encore des slogans en anglais tels que « First Nation Hockey Sensation » (phénomène du hockey des Premières Nations) ou encore « Real deadly hockey auntie » (une matante de Hockey vraiment géniale).

Nous sommes fiers de faire du hockey dans les Premières Nations, affirme Harlan Kingfisher, né dans la Première Nation de Sturgeon Lake, à 150 km au nord de Saskatoon. Je veux célébrer notre culture de la même façon, poursuit-il.

L'entrepreneur a grandi en participant à des tournois de hockey. Il se souvient des rencontres entre les équipes des différentes communautés autochtones ou les partisans étaient là pour soutenir les joueurs de leurs bandes.

Depuis deux mois, la marque gagne en popularité dans le milieu du hockey. L’entreprise espère pouvoir toucher rapidement des communautés au Manitoba, comme Le Pas ou encore Thompson.

Partager son succès

Harlan Kingfisher affirme qu’il n’a pas pu s’adonner à sa passion pour le hockey avant d’être adolescent. Il avance que le hockey est un sport qui reste cher.

Harlan Kingfisher habillé avec un coton ouaté de sa marque

Harlan Kingfisher est le fondateur le Smudge the Blades.

Photo :  courtoisie / Harlan Kingfisher

Pour cette raison, l'entrepreneur a décidé de partager les profits de son entreprise avec les jeunes amateurs de hockey. Il a pris contact avec la Nation crie Beardy’s et Okemasis, en Saskatchewan, pour voir comment il pouvait aider à promouvoir ce sport. Harlan Kingfisher a ainsi payé les frais d’inscription de trois jeunes joueurs de la Première Nation pour la saison.

Harlan Kingfisher affirme avoir ouvert des comptes de crédit auprès de revendeurs de matériel de hockey locaux pour que certains joueurs puissent acheter leur équipement sportif.

Désormais, l'entrepreneur espère pouvoir mettre de l’argent dans des camps de hockey au sein de la Première Nation de Flying Dust, dans le nord-ouest de la province, et acheter de l'équipement pour les jeunes du coin.

Avec les informations de Rhiannon Johnson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !