•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Mohawks solidaires des pêcheurs micmacs de Nouvelle-Écosse

Ellen Gabriel et Al Harrington portent le masque et tiennent une affiche. Ils se trouvent dans la pinède entre Oka et Kanesatake.

Les militants Ellen Gabriel et Al Harrington de Kanesatake ont pris part au convoi de soutien aux pêcheurs micmacs dimanche.

Photo : CBC / Josh Grant

Radio-Canada

Des membres des communautés mohawks de Kanesatake et de Kahnawake, toutes deux près de Montréal, ont organisé des convois dimanche pour afficher leur solidarité avec les pêcheurs micmacs de la Nouvelle-Écosse.

Des dizaines de véhicules, y compris des pelleteuses et des véhicules tout-terrain, ont quitté Kanesatake vers midi et se sont dirigés vers l'est sur la route 640 et ont parcouru une cinquantaine de kilomètres.

Les conducteurs du convoi ont klaxonné, ont agité le drapeau des Warriors et ont crié des slogans tels que : « Nous ne défendons pas la haine et nous ne défendons pas le racisme ».

C’est en soutien à nos frères et nos sœurs du territoire micmac qui nous ont toujours soutenus au cours des années, a déclaré l’activiste de Kanesatake Ellen Gabriel, dans une vidéo partagée sur Facebook. Nous sommes frustrés par tout ce qui se passe et par […] l’aggravation des violences policières envers les Autochtones qui se tiennent debout pour leurs terres.

Vers 13 h, un convoi similaire a quitté Kahnawake et s'est dirigé vers le pont Mercier.

Des véhicules sur une route. Des drapeaux des Warriors et de la Confédération Haudenosaunee y sont accrochés.

Plusieurs dizaines de véhicules ont fait partie des convois organisés par des membres de Kanesatake et de Kahnawake.

Photo : CBC

Un rassemblement de soutien avait également lieu à Halifax, en Nouvelle-Écosse, dimanche après-midi.

Les pêcheurs micmacs de la Nouvelle-Écosse ont été la cible d'actes violents depuis que la Première Nation de Sipekne'katik a lancé sa propre saison de pêche le mois dernier.

Des pêcheurs commerciaux non autochtones, en colère contre la pêche au homard hors saison, ont attaqué mardi une installation où les pêcheurs micmacs stockaient leurs prises.

Le même jour, un véhicule a été incendié. Un homme a été arrêté dans cette affaire dimanche.

Un entrepôt de homard a également été détruit tôt samedi dans un incendie qualifié de suspect par les autorités.

Avec des informations de Josh Grant de CBC.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.