•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les ministres fédéraux discuteront des revendications territoriales des Six Nations

Chargement de l’image

Les manifestants occupent un lot près de Caledonia, en Ontario.

Photo : Radio-Canada / Dan Taekema/CBC News

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Alors que des manifestants occupent un lot de terre près de Caledonia, en Ontario, depuis plus d’un mois, le gouvernement fédéral s'est engagé à entamer des négociations sur les questions territoriales de  la bande des Six Nations de Grand River.

Skyler Williams, porte-parole des manifestants sur le lotissement McKenzie Meadows, a déclaré que le Conseil élu des Six Nations et le Conseil des chefs de la Confédération des Haudenosaunee avaient reçu une lettre du ministre des Services aux Autochtones Marc Miller et de la ministre des Relations Couronne-Autochtones Carolyn Bennett dans laquelle ils acceptent de discuter de la situation.

Comprenez que nous sommes une nation à part entière, que nous ne sommes pas des citoyens canadiens. Nous sommes des Haudenosaunee et nous devons être traités comme tels, a expliqué Mme Williams jeudi.

Un porte-parole de Mme Bennett a confirmé que la lettre avait été envoyée, ajoutant que le Canada valorise profondément sa relation avec les Six Nations et est « déterminé à continuer de travailler en collaboration [avec ses membres] pour régler les revendications historiques des Six Nations et les questions de droits territoriaux.

En ce qui concerne le lotissement McKenzie Meadows Caledonia, nous encourageons les parties impliquées à continuer de travailler ensemble à travers un dialogue ouvert pour trouver une voie constructive, respectueuse et positive, a ajouté le porte-parole.

Jeudi, le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, a lui aussi préconisé le dialogue durant son point de presse quotidien. Il a aussi ajouté qu’il avait récemment rencontré le chef élu des Six Nations, Mark Hill.

Les manifestants ont installé un camp à McKenzie Meadows le 19 juillet, affirmant qu'il s'agissait d'un territoire haudenosaunee non cédé.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !