•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Six élus de Wemotaci ont démissionné du Conseil de la Nation Atikamekw

Les bureaux du Conseil des Atikamekw de Wemotaci.

Les bureaux du Conseil des Atikamekw de Wemotaci.

Photo : Radio-Canada / Anne-Marie Yvon

Dénonçant l’ingérence du Conseil de la Nation Atikamekw dans les affaires courantes du Conseil de Wemotaci, six élus annoncent publiquement avoir remis leur démission en bloc il y a quelques semaines.

Parlant d’une situation urgente, Alexandra Awashish, Alys Quoquochi, Guy Laloche, Marco Chilton, Patrick Boivin et Patrick Petiquay affirment, dans une lettre publiée mercredi, avoir pris cette décision en raison de la multiplication des situations d’ingérence [...] à l’encontre des compétences et juridictions du Conseil de Wemotaci

Une ingérence qui s’est poursuivie et s’est accrue, disent-ils, ces derniers mois.

Le Conseil de la Nation Atikamekw (CNA) regroupe les trois conseils des communautés de Manawan, d'Opitciwan et de Wemotaci.

Le départ de six élus pourrait compromettre la vérification et l’adoption des états financiers lors de l’assemblée générale du CNA, puisque ce processus nécessite un quorum dans chacun des trois conseils. Aucune date n’a toutefois encore été fixée pour la prochaine assemblée, en raison de la pandémie.

Les six élus, qui demeurent conseillers à Wemotaci, précisent que leur démission ne vise pas à nuire au CNA, ni même à l’empêcher de fonctionner, mais que ce choix s’est fait dans l’intérêt de la population de Wemotaci

Nous avons posé ce geste afin de faire la lumière sur certaines situations que nous considérons comme problématiques ainsi que dans le but de réfléchir à des pistes de solutions qui seront bénéfiques pour les intérêts de Wemotaci, écrivent-ils.

Nous sommes disposés à réintégrer le CNA dès que notre demande aura été entendue et qu’un engagement ferme aura été pris pour y répondre, concluent-ils.

Le Conseil de Wemotaci entend tenir une réunion dans les prochains jours pour informer les membres de la communauté de cette situation.

Des discussions sont en cours, dit le CNA

Le grand chef du Conseil de la Nation Atikamekw, Constant Awashish, n’a pas souhaité réagir.

Il y a des discussions internes en cours et le grand chef préfère ne pas commenter publiquement à ce stade-ci, a indiqué l’attachée de presse du conseil, Audrey Azoulay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !