•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Racisme envers les Autochtones : les Québécois croient que Legault doit en faire plus

Un homme s'adresse à des journalistes.

L’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL) annonce qu’elle va développer son propre plan d’action afin de s’attaquer à la discrimination et au racisme, indique son chef, Ghislain Picard le 12 août 2020.

Photo : Radio-Canada / Julie Marceau

Le chef de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL) Ghislain Picard a déploré le manque d’action du gouvernement Legault en matière de racisme et de discrimination envers les Autochtones lors du dépôt d'un sondage révélant que 9 non-Autochtones sur 10 pensent que les Premières Nations sont l’objet de racisme ou de discrimination au Québec.

Le sondage réalisé par la firme Léger pour le compte de l'APNQL nous apprend aussi que les répondants sont d’avis, en majorité, que ce problème est davantage relié aux institutions qu’aux individus (exemples : le système de justice, la santé, l'éducation).

Aussi, un peu plus de 70 % des répondants estiment que les relations entre les policiers et les Premières Nations au Québec sont mauvaises.

8 Québécois sur 10 ont une opinion positive des Premières Nations

Réagissant au sondage, le chef de l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL), Ghislain Picard, a tenu à souligner mercredi les progrès réalisés quant à la perception des Québécois envers les Premières Nations.

L'opinion des Québécois a beaucoup évolué.

Ghislain Picard

D’après le sondage, 8 non-Autochtones sur 10 disent avoir une bonne opinion des Premières Nations.

Un peu plus de la moitié admet toutefois avoir peu ou pas connaissance de leurs enjeux et de leurs réalités.

Les répondants estiment aussi, en majorité, que les relations qu’entretiennent les non-Autochtones avec les Premières Nations au Québec sont mauvaises.

Un peu plus de 70 % des Québécois souhaitent par ailleurs en apprendre davantage sur les Premières Nations. Les traditions et l'histoire sont les domaines qui suscitent le plus d’intérêt.

Le gouvernement Legault interpellé

Près de 9 répondants sur 10 estiment que le gouvernement Legault doit en faire davantage pour lutter contre le racisme et la discrimination à l’endroit des Premières Nations au Québec.

De plus, 74 % d'entre eux estiment que Québec devrait considérer la lutte contre le racisme et la discrimination à l’endroit des Premières Nations comme une priorité.

Le sondage a été réalisé en ligne aléatoirement à partir du panel d’internautes de la firme Léger. 1002 répondants non autochtones, répartis dans tout le Québec, y ont répondu entre le 17 et le 23 juillet 2020.

Sensibilité particulière chez les jeunes et les femmes

D’après le sondage, les jeunes âgés de 18 à 34 ans, les femmes et les Québécois nés hors du Canada sont particulièrement sensibles à cette problématique. Ils ont également des attentes plus élevées envers leur gouvernement.

En conférence de presse, le chef de l’APNQL Ghislain Picard a déclaré que le premier ministre du Québec niait l’existence du racisme systémique, donc on est déjà biaisé dans l’approche.

Se disant peu inspiré par le groupe d’action contre le racisme créé par le gouvernement Legault qui n’offre aucune place aux Premières Nations ni aux partis d’opposition, Ghislain Picard somme à nouveau Québec de donner suite aux recommandations du rapport de la commission Viens.

L’organisation, qui représente 43 communautés des Premières Nations au Québec et au Labrador, a annoncé mercredi qu’elle développera son propre plan d’action contre la discrimination et le racisme. 

C’est toute la société qui est interpellée, loin des idéologies partisanes, a affirmé M. Picard.

L’APNQL entend rendre public son plan de lutte contre le racisme et la discrimination d’ici la fin septembre 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !