•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kahnawake reporte l’ouverture de ses écoles à la fin septembre

L'école secondaire Kahnawake Survival School.

L'école secondaire Kahnawake Survival School

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Paul

Les écoles primaires et secondaires de Kahnawake ouvriront progressivement à partir du 21 septembre plutôt que le 1er septembre, en raison de la pandémie. La décision a été prise jeudi par le Centre d'éducation de Kahnawake, en collaboration avec l’équipe d’intervention spéciale COVID-19 Task Force de Kahnawake.

Même si nous sommes dans une meilleure situation pour rouvrir les écoles, nous souhaitons prendre le temps d’établir des directives de santé plus solides en travaillant avec nos experts, et nous souhaitons donner plus de temps à nos enseignants pour se préparer, explique la directrice du Centre d'éducation de Kahnawake, Robin Delaronde.

Ainsi des rencontres préscolaires auront lieu dès le 14 septembre pour les parents et les enseignants. Un retour progressif en classe débutera la semaine du 21 septembre avant la rentrée complète prévue le 28 septembre.

Cette période nous permettra également d'observer comment la réouverture des écoles se déroulera ailleurs dans la province et quels seront les défis à surmonter, explique-t-elle.

La directrice du Centre d'éducation de Kahnawake, Robin Delaronde, lors du point de presse quotidien de la communauté diffusé jeudi sur Facebook.

La directrice du Centre d'éducation de Kahnawake, Robin Delaronde, lors du point de presse quotidien de la communauté diffusé jeudi sur Facebook.

Photo : Radio-Canada / Julie Marceau

Kahnawake, plus prudente que Québec

La communauté de Kahnawake avait déjà choisi de ne pas emboîter le pas à Québec en ce qui a trait aux rassemblements et de les limiter à 50 personnes. Les bars et les casinos demeurent fermés sur le territoire. 

La directrice du Centre hospitalier Kateri-Memorial de Kahnawake, Lisa Westaway, estime qu’un plan plus prudent s’imposait, même si la communauté ne compte aucun nouveau cas de COVID-19 positif depuis deux mois.

La moyenne des nouveaux cas de COVID au Québec par semaine est en constante hausse et, pour nous, cela signifie une nouvelle vague, souligne-t-elle.

Quand on regarde la littérature, on voit que, pour avoir de grandes chances de succès, il y a des éléments importants à mettre en place dans les écoles, comme des directives claires pour la distanciation, les masques ou l’habileté à isoler des élèves au besoin, ajoute Mme Westaway.

Pour nous, actuellement, il n’y a aucune logique non plus à augmenter les rassemblements à 250 ni à ouvrir les secteurs de l’économie les plus à risques.

Depuis le début de la pandémie, 23 personnes ont reçu des tests positifs de la COVID-19 dans la communauté de Kahnawake. Toutes se sont rétablies. Aucun cas positif n'a été décelé depuis le mois de juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !