•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pièce de monnaie en hommage à l’artiste haїda Bill Reid

Image des pièces de monnaie canadiennes qui présenteront le motif de l'oeuvre de Bill Reid Xhuwaji (Ours grizzly haïda). De ce nombre, deux millions sont en rouge et noir, les vives couleurs de la tradition artistique des Haїdas.

Trois millions de pièces de monnaie canadiennes présenteront le motif de l'oeuvre de Bill Reid Xhuwaji (Ours grizzly haïda). De ce nombre, deux millions sont en rouge et noir, les vives couleurs de la tradition artistique des Haїdas.

Photo : Monnaie royale canadienne

Radio-Canada

Les Canadiens pourront bientôt payer leurs achats avec une toute nouvelle pièce de monnaie ornée du grizzly de Bill Reid. Ottawa souhaite ainsi souligner l’anniversaire centenaire de ce grand artiste défenseur de la culture haїda.

Les Haïdas sont un peuple autochtone vivant sur l’archipel Haida Gwaii, au large de la Colombie-Britannique. Originaire du clan du Loup et du Corbeau Ḵ'aadasg̱a Ḵiigawaay de T'aanuu, Bill Reid était un maître orfèvre, graveur et sculpteur, écrivain et annonceur à la radio.

La Monnaie royale canadienne a frappé 3 millions de pièces de 2 $ inspirées de son oeuvre Xhuwaji (Ours grizzly haïda). Elles circuleront au fur et à mesure que les banques et les commerces renouvelleront leurs stocks.

L’artiste a peint cette oeuvre en 1988 sur un tambour cérémoniel appartenant à la famille Sam, de la communauté autochtone Ahousat. L’ours brun était un thème récurrent des peintures, sculptures et des bijoux créés par Bill Reid.

Plan rapproché de la pièce de monnaie.

Les nouvelles pièces de monnaie de 2 $ circuleront au fur et à mesure que les banques et les commerces renouvelleront leurs stocks.

Photo : Monnaie royale canadienne

L’artiste a notamment adapté le motif au fil des ans pour le reproduire sur des sérigraphies vendues au profit du fonds Artists for Kids, qui finance l'éducation artistique d'enfants de la Colombie-Britannique.

Au-delà de l'héritage artistique de mon grand-père, je dirais que sa plus grande contribution, c'est d'avoir fait rayonner l'art haїda traditionnel dans le monde entier et d'avoir ainsi bâti des ponts entre les cultures, affirme sa petite-fille, Nika Collison, directrice exécutive du musée Haida Gwaii.

Selon le ministre du Patrimoine canadien, Steven Guilbeault, ces pièces permettront d’immortaliser l’oeuvre légendaire de Bill Reid et de reconnaître l'apport important des peuples autochtones, notamment les traditions artistiques qui ont façonné leurs cultures pendant des millénaires et enrichi la vie des Canadiens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !