•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Autochtones souffrent plus des impacts économiques de la pandémie, selon une étude

Une tirelire-cochon qui porte un masque respiratoire.

36 % des Autochtones ont eu d'importantes difficultés financières, contre 25 % des non-Autochtones.

Photo : iStock

Gabrielle Paul

Les Autochtones souffrent davantage des répercussions économiques liées à la pandémie de COVID-19, selon une étude produite par Statistique Canada.

Statistique Canada a interrogé plus de 1000 Autochtones et 35 000 non-Autochtones, entre le 26 mai et le 8 juin, dans le cadre d'une enquête sur les répercussions de la COVID-19 sur les Canadiens.

Sur l'ensemble des répondants autochtones, 36 % d'entre eux notent avoir eu des difficultés à s'acquitter de leurs responsabilités financières ou à satisfaire leurs besoins essentiels en raison de la pandémie. Chez les non-Autochtones, ce nombre se situe sous les 25 %.

De plus, 37 % des répondants autochtones ont aussi déclaré avoir perdu leur emploi ou avoir vu leurs heures de travail réduites, contre 35 % des répondants non autochtones. Parmi ces répondants ayant perdu leur emploi ou ayant eu des heures réduites, 65 % des Autochtones et 56 % des non-Autochtones ont subi des répercussions financières majeures ou modérées.

L'étude souligne que les perturbations économiques liées à la pandémie peuvent avoir des conséquences plus importantes chez les peuples autochtones en raison des vulnérabilités préexistantes, telles que des niveaux de revenu inférieurs et des proportions plus élevées de la population qui vivent dans la pauvreté et qui vivent une situation d’insécurité alimentaire, peut-on lire dans un résumé.

Les Autochtones sont d'ailleurs moins nombreux à avoir fait la demande de la Prestation canadienne d'urgence (PCU). 44 % des répondants autochtones ont demandé l'aide financière du fédéral, alors que 50 % des non-Autochtones l'ont fait.

L'étude de Statistique Canada révèle également que les Autochtones sont moins confiants face aux décisions concernant le déconfinement et la reprise économique.

Les répondants autochtones accordent moins leur confiance aux gouvernements et aux autorités de santé publique. 46 % des Autochtones contre 56 % des non-Autochtones disent faire confiance aux autorités.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Autochtones

Économie