•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Musée amérindien de Mashteuiatsh dévoile sa nouvelle exposition permanente

Section ''été'' de la nouvelle exposition permanente du Musée amérindien de Mashteuiatsh.

La nouvelle exposition permanente du Musée amérindien de Mashteuiatsh se présente comme une immersion en territoire.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Paul

Gabrielle Paul

Le Musée amérindien de Mashteuiatsh, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, a dévoilé mardi sa nouvelle exposition permanente nommée Tshilanu Ilnuatsh, qui signifie Nous, les Ilnuatsh, et qui devrait occuper sa salle principale pour les 8 prochaines années.

Tshilanu Ilnuatsh succède à une autre exposition qui a été en place pendant 18 ans.

C'est très rare, souligne Sylvie Langevin, la présidente de la Société d'histoire et d'archéologie de Mashteuiatsh (SHAM). La durée d'une exposition permanente c'est environ une dizaine d'années.

La conception de l'exposition a nécessité 4 ans de travail en collaboration avec l'organisme culturel autochtone La Boîte Rouge Vif.

Des consultations ont également été menées auprès de la population.

Ici, à Mashteuiatsh, notre façon de faire c'est toujours de consulter les gens, parce que notre mission au Musée c'est de bien montrer qui on est, donc on consulte la population, les aînés, les transmetteurs, les artisans, explique Mme Langevin.

Au total, 50 membres de la communauté ont contribué à la mise sur pied de l'exposition. Toute la construction a été assurée par l’entreprise Construction Mitshuap de Mashteuiatsh.

Il y a beaucoup d’histoires [dans l’exposition], de témoignages, de photos, dit Claudia Néron, directrice générale de La Boîte Rouge Vif et directrice muséographique de l'exposition. Les gens de Mashteuiatsh vont pouvoir se reconnaître, se retrouver au niveau identitaire.

Une immersion en territoire

L'exposition est divisée selon les saisons et les activités traditionnelles qui sont pratiquées selon le moment de l'année.

Le saviez-vous ? Les Ilnus ont une cinquième saison qu'ils appellent pré-printemps et qui correspond au moment où la neige commence à fondre, ce qui rend difficiles les déplacements en territoire.

C'est important pour nous les Ilnus, le territoire, affirme la présidente de SHAM. [Dans l'exposition] on entre dans le territoire, on vit le territoire, c'est vraiment une immersion.

L’ancrage de départ était le territoire, la relation des Ilnus avec le territoire. L’idée ce n’était pas seulement de montrer, mais vraiment de faire vivre […] le territoire et toute la culture vivante et qui a une mémoire qui en est issue, renchérit Mme Néron.

Section ''printemps'' de la nouvelle exposition permanente du Musée amérindien de Mashteuiatsh.

Plusieurs artistes de la communauté de Mashteuiatsh ont contribué à cette nouvelle exposition.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Paul

L'exposition débute avec la saison de l'été et sur le territoire de la communauté de Mashteuiatsh qui est traditionnellement un lieu de rassemblement d'été où les familles se réunissaient sur les rives du lac Saint-Jean.

L'exposition Tshilanu Ilnuatsh est également ponctuée de bornes interactives où il est possible entre autres de visionner des vidéos de transmetteurs qui pratiquent des activités en territoire, comme la préparation des peaux d'animaux ou la fabrication d'outils.

Une façon pour nous de transmettre notre culture, c’est en regardant nos aînés faire l’action. C’était important pour nous plutôt que de l’expliquer en mots, de l’expliquer avec des gestes, explique Isabelle Genest, la directrice générale de SHAM.

Section ''hiver'' de la nouvelle exposition permanente du Musée amérindien de Mashteuiatsh.

Chaque section de l'exposition présente les activités traditionnelles en lien avec les saisons.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Paul

Rendre l'exposition accessible aux familles et aux enfants était une priorité pour l'équipe de conception. Ainsi, plusieurs présentoirs sont plus bas, ce qui permet aux tout-petits de bien voir les objets. Quelques installations interactives n'ont toutefois pas pu être installées en raison des mesures sanitaires toujours en vigueur.

L'exposition pourra être accessible à la réouverture du Musée, le 5 juillet, mais la population de Mashteuiatsh y a accès en exclusivité pendant la semaine précédente, soit du 30 juin au 4 juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !