•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les déplacements à destination et en provenance du Nunavik sont restreints

Carte du Nunavik et de ses villages nordiques.

Le Nunavik est composé de 14 villages nordiques qui s'étendent de la baie d'Hudson à la baie d'Ungava.

Photo : Commission scolaire Kativik

La Société Makivik limite les déplacements à destination et en provenance du Nunavik.

« Le personnel basé à Kuujjuaq ne se rendra pas dans le Sud, à Montréal, et inversement le personnel de Montréal ne se rendra pas dans la région du Nunavik », déclarait dans un communiqué de presse la Société Makivik, qui représente les Inuit vivant dans le nord du Québec.

Les Inuit sont particulièrement vulnérables à l’épidémie de COVID-19, étant donné le manque chronique de logements auquel il font face. Ils sont donc invités à prendre des précautions supplémentaires, puisqu’ils ne peuvent pas s’isoler dans leurs maisons trop petites et surpeuplées.

Makivik a également recommandé de reporter tous rassemblements nécessitant des déplacements à l’intérieur du Nunavik, et à destination et en provenance du sud du Québec. Sa propre assemblée générale annuelle, prévue dans la semaine du 23 mars, est remise à plus tard.

Le système de santé serait rapidement « débordé » si les gens tombaient malades à cause de la COVID-19.

« Nous prenons cette pandémie très au sérieux et nous prenons toutes les précautions nécessaires pour réduire les risques que le virus pénètre dans notre région », a déclaré le président de la Société Makivik, Charlie Watt.

« La protection de nos aînés et des personnes vulnérables est au cœur de nos préoccupations », a déclaré Minnie Grey, la directrice générale de la Régie régionale de la santé et des services sociaux au Nunavik.

Les écoles primaires et secondaires ainsi que les centres d'éducation des adultes sont fermés au moins jusqu'au 27 mars.

Les responsables de la santé publique demandent également aux citoyens de se conformer aux mêmes directives que celles en vigueur dans le reste de la province :

  • Se laver les mains avec du savon fréquemment;
  • Évitez les câlins et les poignées de main.

Les communautés autochtones auront aussi accès au fonds d'urgence d'un milliard de dollars dégagé par le gouvernement fédéral pour faire face à la crise actuelle de coronavirus. Un fonds que les communautés partageront avec les provinces.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Autochtones

Santé