•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La réalisatrice de Kuessipan remporte un prix et crée une bourse

Deux femmes (Sharon Fontaine-Ishpatao et Yamie Gregoire) enlacées.

Kuessipan, de Myriam Verreault

Photo : MaxFilms

Radio-Canada

Le long-métrage québécois Kuessipan a obtenu dimanche le prix du meilleur film canadien du Festival international du film de Windsor. Le prix est assorti d’une somme de 10 000 $, qui servira à créer une bourse pour un cinéaste autochtone.

« Je vais créer la BOURSE KUESSIPAN dotée de 10 000 $ pour un projet de film de fiction d’un.e cinéaste autochtone du Québec », a aussitôt annoncé la réalisatrice de Kuessipan, Myriam Verreault.

Plus de détails sur la « Bourse Kuessipan » seront annoncés au début de l'année prochaine, a-t-elle indiqué.

Kuessipan, une adaptation d'un récit de Naomi Fontaine, raconte l'histoire de deux amies innues dont la relation est mise à rude épreuve par la vie. Le film a été tourné dans la communauté innue de Uashat mak Mani-utenam et à Sept-Îles.

Kuessipan est sorti au Québec le 4 octobre et a été très bien reçu par la critique. Présenté en première mondiale au Festival international du film de Toronto, le film a aussi reçu le Grand prix de la compétition du festival de Québec.

Le long-métrage était en compétition au festival de Windsor, en Ontario, avec neuf autres films, dont Matthias & Maxime (Xavier Dolan), Antigone (Sophie Deraspe) ou encore Jordan River Anderson, le messager (Alanis Obomsawin).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Autochtones

Arts