•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joséphine Bacon lauréate du prix Samuel de Champlain

Joséphine Bacon, poète

Joséphine Bacon, poète

Photo : Radio-Canada / Anne-Marie Yvon

Radio-Canada

Le 6 novembre, à Paris, la poète innue Joséphine Bacon deviendra la première Autochtone à recevoir le prix Samuel de Champlain pour le Canada.

Sur sa page Facebook, le Conseil des Innus de Pessamit a tenu à féliciter Joséphine Bacon pour cette récompense qui souligne le travail de deux personnalités, une canadienne et une française, ayant contribué à mieux faire connaître le Canada à la France et inversement.

Joséphine Bacon est l’autrice de trois recueils de poésie rendant hommage aux anciens et au territoire et d’un quatrième plus urbain, racontant 50 ans de vie à Montréal. Uiesh - Quelque part a récolté les honneurs en mai dernier dans la catégorie Poésie québécoise aux Prix des libraires du Québec.

Le lauréat français du prix Samuel de Champlain est Marc-Antoine Mahieu, un linguiste français qui enseigne l’inuktitut à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) à Paris.

En 2018, c'est le dramaturge canadien Wajdi Mouawad qui a reçu la prestigieuse nomination aux côtés de la metteure en scène de théâtre française Ariane Mnouchkine.

Le prix qui a pour but de resserrer les liens entre la France et le Canada est attribué annuellement depuis 1997 par le Cercle France-Amériques et l’Institut France-Canada.

Des personnalités canadiennes issues de divers milieux ont été honorées au fil du temps, que ce soit l’écrivaine Nancy Huston, la chorégraphe Marie Chouinard, le cinéaste Denys Arcand ou la spécialiste d’ethnolinguistique inuit Michèle Therrien.

Parmi les figures emblématiques de ces relations franco-québécoises, on compte aussi le chanteur Charles Aznavour, l’astrophysicien Hubert Reeves ou le journaliste et écrivain Bernard Pivot.

La directrice et conservatrice en chef du Musée des Beaux-arts de Montréal, Nathalie Bondil, a reçu le prix en tant que Française en 2012, en même temps que son vis-à-vis canadien Michel Côté, le directeur général du Musée de la civilisation à Québec.

Outre l’arrêt à Paris pour recevoir son prix, Joséphine Bacon participera à diverses animations et rencontres dans quelques villes de France, dont Arles et Toulouse.  

Joséphine Bacon sera de retour à temps au Canada pour participer au 8e Salon du livre des Premières Nations qui se tient du 14 au 17 novembre à la Maison de la littérature à Québec, puis au Salon du livre de Montréal quelques jours plus tard.

Autochtones

Arts