•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La rue Amherst, à Montréal, devient officiellement Atateken

Les nouvelles pancartes pour la rue Atateken, à Montréal, ont été posées.

Les nouvelles pancartes pour la rue Atateken, à Montréal, ont été posées.

Photo : Radio-Canada / Laurence Niosi

Radio-Canada

La rue Amherst, à Montréal, devient officiellement Atateken. Les pancartes portant le nouveau nom mohawk ont été posées lundi.

Les anciennes pancartes – avec le nom « Amherst » biffé en rouge – resteront quelque temps, histoire d'assurer la transition.

L'autobus 14 Amherst, qui circule sur la rue du même nom, sera aussi rebaptisé du nouveau nom mohawk.

En juin, la mairesse Valérie Plante avait dévoilé le nouveau nom de la rue Amherst, résultat de consultations qui ont duré plus d’un an. Amherst fait référence au général britannique Jeffery Amherst, surnommé le « père de la guerre bactériologique » pour avoir offert des couvertures infestées par la variole aux Autochtones.

Le mot mohawk « Atateken » (prononcé « a-da-dé-gan ») signifie « frères et sœurs », ou encore « groupe de personnes ou de nations avec qui l’on partage des valeurs ».

L'ancien maire de Montréal Denis Coderre avait annoncé son intention de rebaptiser l’artère dès 2017.

Un comité de toponymie autochtone a été mis sur pied l'année suivante pour décider du nom que porterait l'ancienne rue Amherst.

Autochtones

Société