•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois millions de dollars pour agrandir le centre d’amitié autochtone à Saint-Jean

Portrait de Daniel Pottle.

Dan Pottle, directeur général du Centre d'amitié autochtone First Light, annonce l'octroi du financement par le gouvernement fédéral lundi à Saint-Jean de Terre-Neuve.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Patrick Butler

Le gouvernement fédéral versera 3 millions de dollars aux rénovations et à l’agrandissement du Centre d’amitié autochtone First Light, à Saint-Jean de Terre-Neuve.

Annoncé par le ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, le projet prévoit la rénovation du Cochrane Centre, l’édifice actuel du centre d’amitié, et l’acquisition d’une deuxième propriété, Caledonia Place, rue Quidi Vidi.

Le Cochrane Centre deviendra un centre de spectacles et des arts autochtones. First Light déménagera ses bureaux à Caledonia Place, où il offrira des programmes et des services sociaux aux Autochtones.

First Light, un organisme à but non lucratif qui sert la communauté urbaine autochtone de la province, finance le projet en investissant environ 1,3 million de dollars.

François Philippe Champagne et Seamus O'Regan parlent avec une membre du centre d'amitié.

Les ministres fédéraux François Philippe Champgane (à droite) et Seamus O'Regan ont participé à l'annonce lundi à Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada

Il nous faut plus d'espace

Le centre d’amitié exploite la seule garderie autochtone à Saint-Jean. Il offre aussi des services de logement, de consultation et de travail social, et des programmes d’art.

Nous avons un manque d’espace depuis longtemps. Si on veut répondre aux besoins de notre communauté, il nous faut plus d’espace.

Daniel Pottle, directeur général, Centre d'amitié autochtone First Light
L'édifice Caledonia Place et le Cochrane Centre.

Le projet prévoit l'acquisition de l'édifice Caledonia Place (à gauche) et la rénovation du Cochrane Centre.

Photo : Radio-Canada / CBC / Katie Breen

Rochelle Côté, membre du conseil d’administration du centre d’amitié, indique que, comme ailleurs au Canada, la population autochtone en milieu urbain à Terre-Neuve-et-Labrador augmente et que les services disponibles à Saint-Jean doivent s'améliorer.

Nous avons plus de personnes ici qui ont besoin et qui veulent ces sortes de services ici, estime-t-elle. Avoir des services dans leurs langues et être capables de participer à leur culture et leurs traditions ici en ville est très important.

On espère que les travaux de construction pourront commencer d’ici six mois et que nous aurons déménagé nos bureaux aux nouvelles installations [à Caledonia Place] d'ici deux ans, prévoit-il.

Le Centre Cochrane, le sanctuaire d’une ancienne église unie, est une salle de concert connue pour son acoustique, mais qui a nécessité de nombreuses réparations coûteuses lors des dernières années.

Daniel Pottle espère que le nouveau financement fédéral permettra la finalisation de ces travaux. Bien que le Centre Cochrane deviendra officiellement un espace de spectacles et des arts autochtones, M. Pottle espère qu’il accueillera aussi des chorales et des groupes musicaux de toutes sortes.

Fondé en 1983, le centre d'amitié accueille présentement entre 3000 et 6000 personnes par année, selon M. Pottle.

Terre-Neuve-et-Labrador

Politique fédérale