•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle série de concerts autochtones à Montréal cet été

Le Musée McCord à Montréal.

Le Musée McCord à Montréal.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Musée McCord et Musique Nomade présentent une série de concerts d’artistes autochtones tous les mercredis jusqu’au 28 août.

Les concerts ont lieu dans le cadre de la Forêt urbaine du Musée McCord qui en est maintenant à sa neuvième édition.

La Forêt urbaine est aménagée sur la rue Victoria (qui est piétonne pour la période estivale), entre la rue Sherbrooke Ouest et l’avenue du Président-Kennedy.

Tous les concerts de cette série ont lieu les mercredis de 12 h 30 à 13 h 30. L’accès aux spectacles est entièrement gratuit.

C'est l'artiste inuk Angela Amarualik qui sera sur scène le 17 juillet, suivie de l'Innu Scott Pien-Picard, la vedette de l'heure en musique autochtone actuellement au Québec.

Également, une visite de la Finlande : le duo VILDÀ composé de Hildá Länsman, une chanteuse du peuple Sámi au nord de la Finlande, et de Viivi Maria Saarenkylä, une accordéoniste d'Helsinki.

La programmation :

  • 17 juillet : Angela Amarualik;
  • 24 juillet : Scott-Pien Picard;
  • 31 juillet : Backwater Township;
  • 7 août : Esther Pennell;
  • 14 août : VILDÀ;
  • 21 août : Anachnid;
  • 28 août : Violent Ground.

Violent Ground est le groupe qui fermera la série de spectacles. Le duo de hip-hop est composé des frères Christian Nabinacaboo-Corbeil et Allan Nabinacaboo, originaires de Kawawachikamach.

Le duo hip-hop Violent Ground

Le duo hip-hop Violent Ground

Photo : Carlos Guerra

Leur second album Difference est d'ailleurs paru en juin. Les deux frères s'efforcent de représenter la réalité des communautés autochtones dans leurs textes. « On veut raconter l'histoire de notre peuple », dit Allan Nabinacaboo.

« Nous voulions être différents et nous voulions être une voix pour les jeunes de notre communauté. C'est ça qui nous motive », explique Christian Nabinacaboo-Corbeil.

« Nous sommes reconnaissants de pouvoir présenter notre musique à Montréal », ajoute-t-il.

Autochtones

Arts