•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alanis Obomsawin et Buffy Sainte-Marie deviennent compagnes de l'Ordre du Canada

La réalisatrice et chanteuse abénaquise Alanis Obomsawin, en entrevue dans les studios de Radio-Canada.

La réalisatrice et chanteuse abénaquise Alanis Obomsawin, en entrevue dans les studios de Radio-Canada.

Photo : Radio-Canada / Jean-Francois Villeneuve

Radio-Canada

La réalisatrice abénaquise Alanis Obomsawin et l'auteure-compositrice-interprète crie Buffy Sainte-Marie se hissent au rang de compagnes de l'Ordre du Canada.

La gouverneure générale du Canada, Julie Payette, a dévoilé jeudi la liste des 83 personnes qui recevront la plus haute distinction du pays.

Mmes Obomsawin et Sainte-Marie ont été reçues membres de l'Ordre du Canada en 1983 et en 1997 respectivement. Aujourd'hui, elles sont promues d'officières à compagnes, soit le rang le plus élevé.

« C'est tout un honneur, mais je n'étais pas au courant! C'est en 1983 que j'ai reçu l'Ordre du Canada, puis après, ils m'ont fait officière. Je ne savais pas qu'il y avait un autre titre après ça », a affirmé à Espaces autochtones Alanis Obomsawin, qui a réalisé une cinquantaine de documentaires avec l'Office national du film (ONF).

Au total, cinq Autochtones figurent sur cette nouvelle liste, dont l'ancien joueur dans la Ligue nationale de hockey Reggie Leach, de la nation ojibwée, de même que la professeure Marie Ann Battiste, de la Première Nation Potlotek en Nouvelle-Écosse, pour sa « contribution essentielle à l'éducation des Autochtones ».

La politicienne inuk Edna Agnes Ekhivalak Elias a également été nommée « pour l'ensemble de sa contribution à la préservation du patrimoine linguistique et culturel du Nunavut, et pour son leadership politique ».

À noter également qu'ont été nommés le juriste James A. O'Reilly pour « sa profonde influence sur la pratique du droit autochtone au Canada » et le géographe-historien Arthur J. Ray pour sa contribution « de témoin expert pour les revendications territoriales autochtones ».

L’Ordre du Canada récompense des Canadiens de partout au pays qui ont contribué de manière exceptionnelle au bien-être de leurs communautés et qui se sont distingués, d’une manière ou d’une autre, tant à l’échelle locale qu’à l'échelle internationale.

Avec des informations de Gabrielle Paul

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !